Consommation : la revanche des boîtes de conserve

Publié
Consommation : la revanche des boîtes de conserve
FRANCE 2
Article rédigé par
G.de Florival, A.-C.Le Sann, A.Fischer, P.Caron, E.Peraud, S.Fel, E.Peraud - France 2
France Télévisions

La demande de boîtes de conserve s'envole depuis le confinement. Les ventes ont augmenté de 12,1% sur un an. Comment expliquer un tel engouement ? 

Les boites de conserves s'empilent à nouveau dans les placards des Français. Les ventes ont augmenté de 12% en un an. En région parisienne, elles sont toujours à portée de main, dans la cuisine de Carla Humbert. "J'ai toujours du maïs et des cœurs de palmier, des tomates pelées", énumère-t-elle. Depuis le début de l'épidémie, elle en achète plus régulièrement. Les conserves de légumes sont parmi les plus vendues (+15%), avant les tomates (+18,5%) et les plats cuisinés (+27,8%). 

Les ventes explosent chez un spécialiste breton 

À Douarnenez, dans le Finistère, les conserves de poissons font les affaires de l'entreprise Connétable. Chaque jour, 180 000 maquereaux et sardines sont décongelés, nettoyés puis mis en boite à la main. Les ventes ont été multipliées par deux au premier confinement, alors depuis, la cadence s'est accélérée. "On a ouvert l'ensemble des lignes", dit Philippe Cloarec, directeur industriel de Connétable. L'entreprise a également fait appel à des intérimaires saisonniers. Attention toutefois aux apports nutritionnels des boîtes de conserve : du sel est souvent ajouté pour la conservation. À ne pas consommer plus de deux à trois fois par semaine, donc. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.