Café : des dosettes bien encombrantes

Chaque année, les Français consomment plus d'un milliard de dosettes de café. Des capsules en aluminium qui finissent bien souvent à la poubelle sans recyclage : un énorme enjeu environnemental.

Voir la vidéo
France 2

Les capsules en aluminium sont l'un des meilleurs matériaux pour préserver l'arôme du café. La facilité, c'est aussi ce qui fait le succès de la capsule. Plus de 9 milliards d'unités sont vendues dans le monde chaque année, soit 40 000 tonnes de déchets d'aluminium, l'équivalent de 4 tours Eiffel. Mais que deviennent-elles après usage ? Sait-on les recycler ? En partie seulement, et après un processus très complexe.

Un recyclage compliqué

La capsule se trie avec les cartons et les journaux. Ensuite, il faut que votre poubelle parvienne dans un centre de tri équipé pour récupérer le petit aluminium. Seuls 18 des 200 centres de tri en France en sont équipés. Une bonne partie des capsules françaises échappent donc dès cette étape au recyclage. Autre contrainte, les capsules contiennent d'autres matières. La pyrolyse, une technique très coûteuse utilisée en Allemagne, permet de préserver l'aluminium de la capsule. Pourquoi ne pas le faire en France. Le marché serait encore trop restreint pour les fonderies. Le recyclage reste un objectif majeur pour les fabricants, car ils réduisent ainsi le coût des capsules.

Le JT
Les autres sujets du JT
Après leur passage dans le centre de tri du 15e arrondissement de Paris, les déchets sont compactés en cubes et par matière avant de partir dans les filières de recyclage, ici le 18 juin 2015.
Après leur passage dans le centre de tri du 15e arrondissement de Paris, les déchets sont compactés en cubes et par matière avant de partir dans les filières de recyclage, ici le 18 juin 2015. (JULIE RASPLUS / FRANCETV INFO)