Aviation : Ryanair fait-il face aux limites du modèle low-cost ?

La compagnie irlandaise Ryanair a connu une chute de ses bénéfices, en partie à cause d'une grève du personnel qui a obligé une hausse des salaires.

FRANCE 3

La compagnie aérienne Ryanair connaît quelques turbulences. Si elle a toujours plus de passagers à bord de ses vols, ses bénéfices sont en baisse à cause d'une concurrence de plus en plus forte et d'une hausse sensible des prix du kérosène. Mais c'est aussi le modèle des compagnies ultra low-cost qui montre ses limites. Ainsi, une grève longue durée a frappé l'entreprise l'an passé, avec pour conséquences des augmentations de salaire.

Neuf compagnies fermées en un an

"Nous avons dû augmenter nos coûts de personnel de 20% après les négociations de l'an passé", avait ainsi annoncé le sulfureux PDG de Ryanair, Miachel O'Leary. Conséquences, une chute de 21% des bénéfices. Une année difficile pour la compagnie, mais aussi pour ses concurrents. Pas moins de neuf compagnies low-cost ont baissé pavillon en une année partout en Europe. Néanmoins, l'avenir de Ryanair est loin d'être menacé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un avion de la compagnie Ryanair à l\'aéroport de Rome, le 30 mars 2019.
Un avion de la compagnie Ryanair à l'aéroport de Rome, le 30 mars 2019. (ANDREAS SOLARO / AFP)