Zoos et refuges : protéger les animaux du froid

La période de froid qui a touché la France a obligé certains zoos et certains refuges à prendre des mesures particulières pour protéger leurs animaux.

FRANCE 2

Quelles mesures les zoos prennent-ils pour protéger leurs animaux du froid ? Les pattes dans l'eau, ces flamants roses de Cuba n'ont pas l'air de souffrir des températures négatives à la Ménagerie du jardin des Plantes. Pourtant ils ne sont pas habitués au froid, il faut donc s'adapter et les protéger. "En brassant un peu l'air, on arrive à avoir une ambiance hors gel suffisante pour nos flamants", explique le chef soigneur Gérard Dousseau.

Une vulnérabilité différente selon les espèces

Dans ce zoo parisien, mille animaux cohabitent. Bouquetins et chèvres de montagnes Rocheuses s'épanouissent dans le froid. Mais d'autres espèces rares doivent être protégées, voire confinées. "On va rendre visite au tapir, qui est enfermé dans son logement intérieur qui lui est chauffé", continue le soigneur qui souligne que "pour lui c'est très important. À partir du moment où c'est un tapir qui vit en Malaisie, il n'est pas adapté aux températures froides de l'Europe."

Le JT
Les autres sujets du JT
Des flamands roses dans le parc naturel de Panyu (Chine), le 30 novembre 2014.
Des flamands roses dans le parc naturel de Panyu (Chine), le 30 novembre 2014. (ALEX LEE / REUTERS)