VIDEO. Christophe de Margerie, un grand patron atypique

Il était comme un enfant du groupe. Il avait gravi tous les échelons, avant d’en devenir le PDG. Christophe de Margerie était un patron puissant mais différent de ses pairs.

France 2

Christophe de Margerie était accueilli comme un chef d’Etat en Russie, en Iran, en Irak, et un peu partout en Afrique, par les plus grands dirigeants de la planète, explique dans un portrait le journaliste de France 2 Laurent Desbonnets.

Depuis 2007, Christophe de Margerie dirigeait Total, un géant mondial du pétrole, qui compte près de 100.000 salariés à travers le monde dans un secteur ultra-stratégique.

Un OVNI dans le monde des patrons

"C’est un monde de concurrence et nous devons en faire partie, y être parmi les meilleurs", expliquait le PDG le 10 février 2012.

Mais c’était aussi un patron atypique. Surnommé Big Moustache par ses salariés, il avait beaucoup d’humour.

"C’était un peu un OVNI",  témoigne François Langlet, éditorialiste économique de France 2, "dans ce monde de l’establishment des grands patrons, il avait une forme d’expression tout à fait inhabituelle, d’abord parce qu’elle était chaleureuse et ensuite parce qu’elle était directe".

Le JT
Les autres sujets du JT
Christophe de Margerie, PDG du groupe Total, sur BFMTV, le 15 février 2013.
Christophe de Margerie, PDG du groupe Total, sur BFMTV, le 15 février 2013. (BFMTV / FRANCETV INFO)