Plan d'Aurore Bergé pour les "parents défaillants" : quelles sanctions ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Délinquance : quelles sanctions pour les parents ?
Article rédigé par France 2 - A. Sylvain, C. Rougerie, M-P. Samitier, A. Forveille, A. Lo Cascio, N. Jauson
France Télévisions
France 2
Comment restaurer l'autorité parentale ? Aurore Bergé entend sévir. Ce seraient "les parents défaillants qui effectueraient la sanction à travaux des travaux d'intérêt général", explique-t-elle.

Six mois après les émeutes impliquant des adolescents, Aurore Bergé, ministre des Solidarités et des Familles entend resserrer la vis. Elle réclame davantage d'autorité aux parents vis-à-vis de leurs enfants. "On a vu des parents absents lors des émeutes ou qui, parfois, encourageaient leurs enfants à commettre des actes illégaux", affirme-t-elle.

Quelles mesures pour les parents concernés ?

 Après les annonces d'octobre, Aurore Bergé apporte des précisions sur ces mesures. Les "parents défaillants" seront sanctionnés avec la mise en place de travaux d'intérêt général, le paiement d'une contribution en cas de dégradation ou encore des amendes en cas d'absence lors des audiences concernant leurs enfants. Outre ces mesures, la ministre des Solidarités va lancer dès demain un comité scientifique. "Cette commission a pour but d'aider, soutenir et éclairer les familles qui sont en difficulté", explique Serge Hefez, psychiatre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.