Législatives 2024 : l'équipe de France de football face à un dilemme

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Les propos tenus par Marcus Thuram, joueur de l'Équipe de France lors d'une conférence de presse samedi 15 juin, ont obligé la Fédération française de football à communiquer sur la situation, soulignant sa neutralité et celle des joueurs.
Législatives 2024 : l'équipe de France de football face à un dilemme Les propos tenus par Marcus Thuram, joueur de l'Équipe de France lors d'une conférence de presse samedi 15 juin, ont obligé la Fédération française de football à communiquer sur la situation, soulignant sa neutralité et celle des joueurs. (France 2)
Article rédigé par France 2 - H. Capelli, O. Labalette, M. Kario, Y. Kadouch
France Télévisions
France 2
Les propos tenus par Marcus Thuram, joueur de l'Équipe de France lors d'une conférence de presse samedi 15 juin, ont obligé la Fédération française de football à communiquer sur la situation, soulignant sa neutralité et celle des joueurs.

Sur leur terrain d'entraînement, les Bleus ne pensent qu'à une seule chose : remporter l'Euro. Mais en coulisses, jusque dans leur hôtel, la situation politique du pays ne leur échappe pas. Interrogé en conférence de presse, Marcus Thuram a pris position contre l'extrême droite. "Il faut se battre au quotidien pour que le RN ne passe pas", a-t-il commenté.

D'autres joueurs interrogés sur les élections législatives

Avant que l'attaquant de l'Inter Milan ne brise le silence au sujet des élections législatives, d'autres joueurs tricolores ont été interrogés à ce sujet. "Le conseil que je peux donner aux Français est d'aller voter", a énoncé Olivier Giroud. Même son de cloche du côté de Benjamin Pavard. La FFF a rappelé dans un communiqué son devoir de neutralité. Une mise au point après les réactions des élus de tous bords. "80% des joueurs et du staff de l'Équipe de France vont faire une procuration dans les prochaines heures", annonce Hugo Capelli, envoyé spécial en Allemagne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.