80 km/h : le choix surprenant des Hautes-Alpes

La fronde continue autour de la limitation à 80km/h sur les réseaux secondaires. Le département des Hautes-Alpes a choisi de protester contre la mesure en optant pour une limitation à 80km/h partout, même là où elle était limitée à 70. 

FRANCE 2

Pour eux, c'est un acte de résistance. Le département des Hautes-Alpes va supprimer les trois quarts des zones limitées à 70 km/h, pour les passer à 80 km/h. C'est le président en personne qui a enlevé les premiers panneaux, officiellement pour aider les conducteurs. Officieusement, il s'agit surtout d'un pied de nez au gouvernement. Alors que toute la France vient d'abaisser la limitation de la vitesse à 80 km/h sur le réseau secondaire, les Hautes-Alpes envoient un signal inverse aux automobilistes.

Les territoires ruraux pénalisés ?

Même si elle va à contresens de la politique de l'État, la décision du conseil départemental est légale. De son côté, l'association Prévention routière la trouve mal venue. Elle redoute une augmentation des accidents sur les routes des Hautes-Alpes, où le nombre de morts est déjà supérieur à la moyenne nationale. Un argument réfuté sur place, par Fabrice Nurth, directeur de cabinet du conseil départemental des Hautes-Alpes : "Si la mesure ne marche pas, bien sûr, évidemment, on reverra. Pourquoi pas, même baisser un peu plus si on a une zone qui est accidentogène. Mais on maintient 25% des zones à 70, ce n'est pas pour rien." Dans les Hautes-Alpes, le conseil départemental soutient que l'abaissement de la vitesse pénalisera les territoires ruraux, compliquant les dépassements, et rallongeant considérablement les temps de parcours.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Installation d\'un panneau de limitation de vitesse à 80 km/h 
Installation d'un panneau de limitation de vitesse à 80 km/h  (PASCAL PAVANI / AFP)