Cet article date de plus de dix ans.

Voter les doigts de pieds en éventail, grâce à l'offre d'un voyagiste

Alors que les meetings s’enchaînent à une cadence infernale et que les candidats luttent pied à pied pour grimper dans les sondages, les électeurs songent-ils à d’autres rives qu'électorales ?
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Absent le jour de l'élection, le vote par procuration permet quand même d'accomplir son devoir citoyen. (Odilon Dimier / AltoPress / PhotoAlto)

Alors que les meetings s'enchaînent à une cadence infernale et que les candidats luttent pied à pied pour grimper dans les sondages, les électeurs songent-ils à d'autres rives qu'électorales ?

C'est le pari fait par un célèbre voyagiste. Et pour être sûr de remporter la mise, le tour-opérateur fait briller les devises en proposant de gagner jusqu'à 300 euros par personne pour un départ compris entre le 22 avril et le 6 mai 2012.

La stratégie marketing est habile. Les lieux de villégiature, attrayants. Songez : Ile Maurice, Martinique, Grèce, Espagne, etc., le tout sans culpabiliser.

Car pour éviter toute critique d'incivisme, le b-a ba du vote par procuration est rappelé, à commencer par la règle de la gratuité.

Joindre l'utile à l'agréable

Au siège du voyagiste, on l'assure, pas question d'inciter à l'abstention. "Tous les vendeurs ont comme mot d'ordre de détailler les règles du vote à distance et de fournir des formulaires de vote par procuration dans chacune de ses agences", assure le service communication à Ftv2012.

"Le concept est clair : "D'abord, voter par procuration, et ensuite profiter d'une réduction".

Au-delà du coup de pub, se pose la question clé du calendrier.

Pour la quatrième fois consécutive, l'élection présidentielle tombe en effet pendant les vacances de Pâques. Les trois zones seront en congés lors du premier tour, le 22 avril, et la zone B le sera encore lors du second, le 6 mai.

Quelles conséquences sur le vote ?

Difficile d'évaluer à l'avance l'impact du calendrier sur le taux de participation. Mais les expériences passées peuvent éclairer. En 2002, au premier tour, le taux d'abstention avait atteint 28,4 %, un niveau exceptionnellement élevé pour une présidentielle.

"Les congés scolaires peuvent être un obstacle pour un public peu politisé, et l'on peut supposer que cela crée un peu d'abstention supplémentaire", explique Jérôme Fourquet dans un entretien à la-Croix.com.

Si l'élection est très serrée, l'abstention peut même avoir un impact sur le résultat final", ajoute-t-il.

La recommandation du conseil constitutionnel passé à la trappe

Dans l'une de ses notes, le Conseil constitutionnel avait appelé à la vigilance en 2007. "Le choix des dates doit (...) prendre en compte le calendrier des congés scolaires, afin d'éviter, dans toute la mesure du possible, l'organisation du scrutin pendant ces congés", écrivaient les Sages.

Mais conformément à l'article 7 de la Constitution, l'élection du nouveau Président doit se dérouler 20 jours au moins et 35 jours au plus avant l'expiration des pouvoirs du Président en exercice et le second tour de scrutin, le quatorzième jour suivant le premier.

Compte tenu du temps nécessaire pour permettre au Conseil constitutionnel d'examiner les réclamations et de proclamer les résultats, le second tour de l'élection ne pouvait intervenir le dimanche précédant immédiatement le jour de l'expiration du mandat qui tombe un mardi.

Dès lors, deux séries de dates possibles : les dimanches 15 avril et 29 avril 2012 ou les dimanches 22 avril 2012 et 6 mai 2012. Le gouvernement a opté pour la seconde.

Première pour des Français: l'élection des députés sur internet

L'appât du gain couplé au vote par procuration n'auront peut-être plus la même portée lors de la présidentielle 2017.

Lors des législatives prévues mi-juin, le gouvernement va expérimenter pour la première fois le vote par internet. Il pourrait être étendu si tout fonctionne bien.

Pour élire les 11 députés représentant les Français expatriés sur les cinq continents, également une nouveauté, il suffira de se doter de son "identifiant" et d'un mot de passe" et de se connecter sur le site www.votezaletranger.gouv.fr. Un peu plus d'un million d'électeurs sont concernés.

Les quatre principes régissant les scrutins, "secret, anonymat, confidentialité et sincérité, seront garantis", a assuré le secrétaire d'Etat, lors de la présentation du dispositif, le 10 février dernier.

Prévu en métropole les 10 et 17 juin, le vote par internet s'étendra du 23 au 29 mai pour le 1er tour, et du 6 au 12 juin pour le deuxième ce qui permettra de voter en personne si jamais la procédure connaissait des problèmes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.