Cet article date de plus de sept ans.

Visualisez comment la majorité s'est effritée depuis 2012

A gauche, les frondeurs occupent une place de choix dans les médias. Mais quel poids représentent-ils vraiment au sein de la majorité ?

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (BASTIEN HUGUES / FRANCETV INFO)

Pour François Hollande et Manuel Valls, le moment était décisif. Contesté depuis plusieurs semaines jusque dans les rangs du Parti socialiste, le chef du gouvernement sollicitait la confiance des députés, mardi 16 septembre, pour la deuxième en cinq mois. Remaniement forcé, grand déballage de l'ex-Première dame, affaire Thévenoud, dérapage des déficits publics, croissance atone, grogne au sein de la majorité… Pour l'exécutif, la rentrée a été catastrophique.

Sans surprise, le Premier ministre a tout de même obtenu cette confiance, mais avec une majorité pour le moins étriquée. 53 députés de la majorité (PS, PRG et EELV) ont en effet défection, parmi lesquels 31 élus socialistes, qui ont préféré s'abstenir. Un avertissement sérieux adressé à Manuel Valls. Francetv info en profite pour revenir sur la manière dont la majorité s'est peu à peu délitée depuis le début du quinquennat, au fil des votes les plus importants de la législature.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.