Vidéo Recours de l'Etat aux cabinets de conseil : "ll y a eu effectivement une dérive", "des abus", reconnaît Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie

Publié Mis à jour
"Je pense que nous sommes aller trop loin" et eu "trop recours à des cabinets de conseils", admet Bruno Le Maire
Article rédigé par
France Télévisions

Le locataire de Bercy était l'invité de "Dimanche en politique" sur France 3. 

"Je le reconnais bien volontiers, je pense que nous sommes allés trop loin", a reconnu le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, dans l'émission "Dimanche en politique", sur France 3, le 27 novembre. "On a eu trop recours à des cabinets de conseil depuis des années, que ce soit ce gouvernement, les gouvernements précédents, des majorités précédentes (...). Je pense qu'il y a eu effectivement une dérive", a explicité le locataire de Bercy. Ce dernier a encore reconnu "des abus" et assuré que son ministère avait, depuis le début de l'année, "réduit de 34% le recours aux cabinets de conseil."

Cette déclaration intervient alors que le parquet national financier (PNF) a annoncé, jeudi, avoir confié à des juges d'instruction, fin octobre, deux enquêtes sur l'intervention des cabinets de conseil dans les campagnes électorales de 2017 et 2022. L'une porte sur des soupçons de "tenue non conforme de comptes de campagne et minoration d'éléments comptables dans un compte de campagne", l'autre vise "des chefs de favoritisme et recel de favoritisme".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.