Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Royal n'arrêtera pas la politique si elle perd à La Rochelle

Publié Mis à jour
BFMTV
Article rédigé par
France Télévisions

Pour la présidente de la région Poitou-Charentes, une éventuelle défaite aux législatives aurait lieu "dans un contexte assez malsain".

Ségolène Royal ne fera pas comme Nicolas Sarkozy. Interrogée par BFMTV mardi 12 juin, elle a assuré qu'elle n'arrêterait pas la politique si elle était battue aux législatives à La Rochelle (Charente-Maritime). La présidente de la région Poitou-Charentes fait face au second tour au dissident PS Olivier Falorni, arrivé trois points derrière elle dimanche 10 juin.

Pour Royal, une éventuelle défaite aurait lieu "dans un contexte assez malsain ou des voix sarkozystes seront venues pour [lui] faire barrage". Mais, a assuré l'ex-candidate à l'Elysée, "ça n'arrivera pas parce que la morale politique et le travail doivent l'emporter".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.