Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Electricité : haute tension à l'Assemblée

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
France Télévisions

La hausse brutale de votre facture EDF, un rattrapage indispensable pour le gouvernement - mais qui fait grimper la tension à l'Assemblée. Echanges électriques et baptême du feu pour le nouveau ministre de l'Ecologie-Energie.

La facture d’électricité risque d’être salée. Elle grimpe de 10% : 5% en août 2013, et à nouveau 5% dans un an. Comme le prévoit cette consommatrice, "le chauffage va faire un trou dans le budget des ménages".

Ce mardi 9 juillet à l’Assemblée, le groupe UMP, par la voix de Patrick Balkany, s’est fait  un devoir de dénoncer "une hausse intolérable pour les familles qui ont déjà du mal du mal à boucler les fins de mois". L’occasion pour Philippe Martin de pousser son  premier coup de gueule de ministre de l’Ecologie, aussi en charge de l’Energie : "Les coûts commerciaux ont été systématiquement sous-évalués entre 2007 et 2012 ! La vérité, c’est que nous devons gérer votre politique de fuite en avant ! La vérité, c’est que décidément, M. Balkany et ses amis ont un problème avec la vérité des comptes publics !"

Au-delà de la polémique, le groupe écologiste invite à réviser la politique du tout-électrique : "Il faut réduire les consommations, notamment en supprimant le chauffage électrique, qui est une aberration", souligne François de Rugy.

Quant à l’action EDF, elle est comme la facture : en hausse ( + 9 %).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.