VIDEO. Affaire Ferrand : pour ce député LREM, le "retour de la morale" représente "le début de la charia"

Joachim Son-Forget est député de la 6e circonscription des Français de l'étranger. Il a fait une apparition remarquée sur le plateau de RMC.

RMC

Avec cette comparaison étonnante, ce jeune député LREM s'offre une arrivée remarquée dans le monde des interviews politiques. Joachim Son-Forget, 34 ans, a été élu député de la 6e circonscription des Français de l'étranger dimanche. Invité sur RMC, il a répondu aux questions de Jean-Jacques Bourdin sur les affaires de Richard Ferrand, qui s'apprête à prendre la tête des élus LREM à l'Assemblée. 

"D'une part, vous avez la loi, et aussi l'éthique personnelle, et vous avez eu cette idée passagère que la morale pourrait être au-dessus de la loi et de l'éthique", explique alors Joachim Son-Forget, avant de lancer, en s'excusant d'utiliser des "grands mots" :

Je pense que l'on ne doit pas avoir un retour de la morale, parce que c'est le début de la charia.

Joachim Son-Forget, député LREM

à RMC

"Le point charia a été atteint très vite"

La formule a suscité la réaction de nombreux internautes et journalistes.

Joachim Son-Forget, le 9 juin 2017, à Lausanne (Suisse). 
Joachim Son-Forget, le 9 juin 2017, à Lausanne (Suisse).  (FABRICE COFFRINI / AFP)