François Ruffin sur les législatives : "il faut voir ce qu’on peut se prendre dans la figure"

François Ruffin se présente aux élections législatives dans la Somme. Lors d’une interview donnée à Brut, il décrit le tempérament qu’il faut avoir pour mener ce type de campagne.

"Je n’ai pas attendu d’être soutenu par la France Insoumise", explique François Ruffin à Rémy Buisine, journaliste pour Brut. Candidat dans la 1ère circonscription de la Somme, François Ruffin a l’appui de la France Insoumise, du Parti communiste, du parti Ensemble! ainsi que d’Europe Écologie - Les Verts.

Connu pour avoir réalisé le documentaire "Merci Patron !", le candidat explique les enjeux de sa campagne : "Tu sais que tu vas devoir rentrer dans quelque chose, il faut vivre avec des obstacles".

Jean-Luc Mélenchon a du tempérament

Lorsqu’on lui demande s’il a des convergences avec Jean-Luc Mélenchon, François Ruffin répond qu’il y a des reproches à faire au candidat de la France Insoumise mais qu’il respecte son tempérament.

Il a poursuivi en lançant : "Il faut voir ce qu’on peut se prendre dans la figure, même quand tu fais des petites luttes locales et que t’es candidat au niveau local [...] il faut être costaud. Y’a du tempérament, il tient debout, quoi, le bonhomme."

Mais, s’il y avait une chose à changer : "il faut qu’il arrive à sourire encore plus. Il faut qu’il arrive à être sympa. Il faut que ma mère elle le trouve sympa quoi", a-t-il conclu, amusé.

 François Ruffin se présente aux élections législatives dans la Somme. Lors d’une interview donnée à Brut, il décrit le tempérament qu’il faut avoir pour mener ce type de campagne.
 François Ruffin se présente aux élections législatives dans la Somme. Lors d’une interview donnée à Brut, il décrit le tempérament qu’il faut avoir pour mener ce type de campagne. (Brut)