Cet article date de plus d'un an.

Une allée a été baptisée au nom du commandant Massoud sur les Champs-Elysées

Anne Hidalgo a rendu hommage samedi "à ce combattant de la liberté", en présence de son fils. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Ahmad Massoud, fils du commandant Massoud (au centre), entouré de l'ancien président de l'Afghanistan, Hamid Karzai (à gauche) et de la maire de Paris Anne Hidalgo (à droite), aux Champs-Elysées à Paris, le 27 mars 2021.  (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)

Près de vingt ans après l'assassinat du commandant Massoud, "figure éternelle de la résistance" en Afghanistan, une allée parisienne a été baptisée à son nom, samedi 27 mars, par la maire de Paris Anne Hidalgo, en présence de son fils Ahmad Massoud. L'élue socialiste a salué lors de l'inauguration un "combattant de la liberté dont le visage, dont le combat, dont les paroles nous inspirent encore aujourd'hui en Afghanistan mais aussi ici à Paris".

Ahmad Shah Massoud a mené en Afghanistan la résistance contre l'occupant soviétique dans les années 1980, puis contre les talibans à l'époque où ceux-ci dirigeaient l'Afghanistan, de 1996 à 2001. Il a été tué par Al-Qaïda deux jours avant les attentats du 11 septembre 2001, qui ont amené Washington à lancer une vaste opération militaire en Afghanistan, chassant les talibans du pouvoir.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.