Un sondage BVA confirme le tassement de Hollande et la remontée de Sarkozy

François Hollande est crédité de 32% des intentions de vote au premier tour de la présidentielle, en baisse de 4 points par rapport au 8 novembre, mais devance encore Nicolas Sarkozy avec 27% (+2). C'est ce qui ressort du sondage BVA publié mardi.

François Hollande, lors de son discours à Strasbourg (19/11/2011)
François Hollande, lors de son discours à Strasbourg (19/11/2011) (PATRICK HERTZOG / AFP)

François Hollande est crédité de 32% des intentions de vote au premier tour de la présidentielle, en baisse de 4 points par rapport au 8 novembre, mais devance encore Nicolas Sarkozy avec 27% (+2). C'est ce qui ressort du sondage BVA publié mardi.

Le sondage BVA pour RTL, Orange et la presse régionale, rendu public mardi, montre cependant que le candidat du PS garde une large avance. Il l'emporterait au second tour avec 58% des voix (-3 points) contre 42% (+3) au président sortant.

"Un mois après sa mise sur orbite après sa victoire à la primaire socialiste, le +satellite Hollande+ retrouve brutalement l'atmosphère terrestre", écrit Gaël Sliman, le directeur de BVA. "L'écart entre les deux favoris a été divisé par trois" depuis octobre, au lendemain de l'investiture du candidat socialiste, "passant de 16 points en octobre à, seulement, 5 points aujourd'hui", souligne-t-il.

M. Sliman juge cette baisse "avant tout mécanique, structurelle et totalement indépendante des aléas de sa campagne. Il était impossible qu'il puisse se maintenir à de tels niveaux déraisonnables, ni concilier à ce point des électorats contraires, faisant la synthèse de l'extrême-gauche au MoDem, voire au Nouveau centre", ajoute-t-il.

Pour les autres candidats, le sondage BVA note la stabilité de Marine Le Pen à 18%, la progression de François Bayrou qui passe de 6 à 7% et de Jean-Pierre Chevènement qui progresse de 2 points à 3%.

Jean-Luc Mélenchon reste inchangé à 5%, Eva Joly cède 1 point à 4%. Dominique de Villepin (2%) perd 1 point, alors que Nicolas Dupont-Aignan (+0,5 point) et Hervé Morin (+1 point) sont à égalité à 1% et Christine Boutin (0%) cède 0,5%.

Tous les autres candidats --Nathalie Arthaud (LO), Philippe Poutou (NPA) et Frédéric Nihous (CPNT)-- sont crédités de 0% d'intentions de vote.

Sondage réalisé par téléphone les 18 et 19 novembre auprès de 784 personnes inscrites sur les listes électorales, tirées d'un échantillon de 957 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus selon la méthode des quotas.