Cet article date de plus de dix ans.

Un nouveau plan de rigueur annoncé lundi par François Fillon

Nicolas Sarkozy avait promis des annonces après le G20. Elles devraient résider en un nouveau train de mesures de rigueur, qui devrait être détaillé en début de semaine, sans doute à l'issue d'un conseil des ministres qui se tient exceptionnellement lundi. La piste d'une nouvelle TVA semble tenir la corde.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Gonzalo Fuentes Reuters)

Première confirmation, venue de Nicolas Sarkozy en clôture du G20 de Cannes : le prochain conseil des ministres se tiendra lundi. Secondo : le chef de l'Etat veillera "à ce que le budget de la France soit parfaitement cohérent avec l'annonce qui a été faite par le Premier ministre d'une réduction de la croissance". C'est bien le problème : le budget 2012 avait été initiallement établi sur une prévision de croissance de 1,75% pour 2012, elle sera finalement, au mieux, de 1%.

Conséquence directe : il faut faire de nouvelles économies, recettes supplémentaires et dépenses en moins. Et c'est François Fillon qui devrait se charger de les annoncer, dès lundi, après le conseil des ministres.
De source parlementaire, on indique que la création d'un nouveau taux de TVA, un quatrième, tient la corde. Un taux compris entre 7% et 9% et qui viserait la restauration et le bâtiment, jusqu'alors assujettis au taux réduit de 5,5%. Une surtaxe exceptionnelle de l'impôt sur les sociétés est également envisagée.

Lors de son show télévisé la semaine dernière sur TF1 et France 2, Nicolas Sarkozy avait chiffré l'enveloppe des économies et recettes fiscales supplémentaires à "6 à 8 milliards" d'euros. Qui viendront s'ajouter aux 12 milliards (sur deux ans) du plan de rigueur déjà annoncé par François Fillon le 24 août dernier.

 

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.