VIDEO. UMP : Dati ne "veut pas repartir sur une campagne sur les cantines halal ou la burqa"

Invitée de BFMTV et RMC, jeudi, l'eurodéputée affirme qu'une place lui a été proposée dans l'organigramme de l'UMP, mais conditionne sa réponse à la ligne politique que choisira Nicolas Sarkozy.

Cette vidéo n'est plus disponible

Avant d'"intégrer l'organisation de l'UMP", elle veut connaître "la ligne de Nicolas Sarkozy". Rachida Dati s'est vu proposer un poste dans la nouvelle équipe du président de l'UMP, indique-t-elle sur BFMTV et RMC, jeudi 11 décembre. "Pour l'instant, je n'ai pas donné de réponse définitive", explique-t-elle. 

"Revaloriser notre identité française"

"Je n'ai pas envie de repartir sur une campagne fondée sur les cantines halal ou la burqa", affirme la maire du 7e arrondissement de Paris. "On a déjà donné, avec le résultat qu'on connaît". Rachida Dati a dit vouloir se concentrer sur des aspects économiques et sur l'identité. "Il faut revaloriser notre identité française." 

À l'UMP, "la ligne politique, aujourd'hui, elle n'est pas établie. Mais on y travaille", insiste-t-elle. "Les collaborateurs soutiendront la ligne sinon, on n'accepte pas d'être collaborateur."

Rachida Dati, le 6 octobre 2014, à Paris. 
Rachida Dati, le 6 octobre 2014, à Paris.  (LIONEL BONAVENTURE / AFP)