Un congrès fondateur pour les Républicains

Les Républicains, le nom souhaité par Nicolas Sarkozy pour sa formation a été acté ce samedi 30 mai lors d'un congrès à la Porte de la Villette (Paris).

Voir la vidéo
FRANCE 3

Ce samedi 30 mai, plusieurs ténors de l'ex-UMP se sont succédés à la Villette. C'est là que le parti de Nicolas Sarkozy a acté la naissance du nouveau parti de droite : Les Républicains. À la tribune, Nicolas Sarkozy accuse la gauche d'avoir sali la République. "La gauche mes chers amis est devenue une gauche conservatrice, frileuse, attachée au statut, à la norme, à un monde figé qui n'existe plus". Famille, travail, autorité, des valeurs sur lesquelles Nicolas Sarkozy a lourdement insisté. Le désormais président des Républicains, propose un nouveau slogan, celui de "la République de la confiance".

Unité de façade

Si ce rassemblement devait être celui de l'union, le vernis de l'unité n'a pas tardé à se craqueler. François Fillon est hué par les militants. Alain Juppé lui se fait siffler. "Certains d'entre vous me sifflent, ça me fait de la peine, mais ça ne change pas ma détermination. Vous êtes ma famille, je resterai dans ma famille et mon action politique se déroulera toujours dans ma famille", a scandé Alain Juppé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nicolas Sarkozy s\'exprime lors du congrès fondateur des Républicains, le 30 mai 2015, à Paris.
Nicolas Sarkozy s'exprime lors du congrès fondateur des Républicains, le 30 mai 2015, à Paris. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)