Nicolas Sarkozy promet qu'"il y aura des primaires" pour désigner le candidat UMP à la présidentielle

"Le moment venu, chacun pourra choisir celui ou celle qu'il considérera comme le meilleur", a déclaré jeudi lors de son meeting à Lambersart le candidat à la présidence de l'UMP.

Nicolas Sarkozy, le 25 septembre 2014 à Lambersart (Nord).
Nicolas Sarkozy, le 25 septembre 2014 à Lambersart (Nord). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

"Il y aura des primaires. Qui pourrait douter de bonne foi qu'il en fût autrement ?" Nicolas Sarkozy s'est engagé à ce que l'UMP organise des primaires avant la présidentielle de 2017. "Le moment venu, chacun pourra choisir celui ou celle qu'il considérera comme le meilleur", a ajouté le candidat à la présidence du parti, jeudi 25 septembre lors d'un meeting à Lambersart (Nord).

LCP / FRANCE 2

Nicolas Sarkozy s'est toutefois gardé de préciser si ces primaires seraient ouvertes à tous les français ou aux seuls militants. Mardi, Alain Juppé avait mis en garde Nicolas Sarkozy en affirmant que "l'abandon des primaires serait un point de conflit dur" avec l'ex-président.

"Ne faisons pas de ce sujet une inutile querelle, a lancé l'ancien chef d'Etat à Lambersart. D'ici là, j'appelle chacun à s'investir dans le collectif, à travailler en équipe et à apporter sa pierre importante à l'édifice que nous sommes en train de reconstruire." "Il n'y a rien à ajouter, il n'y a aucun autre commentaire et je souhaite maintenant qu'on n'en parle plus", a-t-il conclu.