Nicolas Sarkozy n'a pas convaincu une majorité de Français

Selon deux sondages publiés lundi, au lendemain de l'intervention de Nicolas Sarkozy au journal de 20 heures de France 2.

L\'ancien président de la République Nicolas Sarkozy, le dimanche 21 septembre 2014, sur le plateau du 20 heures de France 2.
L'ancien président de la République Nicolas Sarkozy, le dimanche 21 septembre 2014, sur le plateau du 20 heures de France 2. (AFP / FRANCE 2)

Nicolas Sarkozy a-t-il réussi son retour médiatique ? Pas vraiment. Une majorité de Français ayant vu ou entendu parler de l'interview télévisée de l'ancien chef de l'Etat dimanche soir sur France 2 ne l'ont pas trouvé convaincant, selon deux sondages publiés lundi 22 septembre.

L'institut BVA pour Public Sénat révèle ainsi que 54% des personnes interrogées n'ont pas été convaincues par l'intervention de l'ancien président de la République. Ce chiffre monte même à 55%, selon un sondage Odoxa pour Le Parisien-Aujourd'hui en FranceSelon cette étude, 67% des Français estiment que si Nicolas Sarkozy revient en politique, "c'est plus par un goût de revanche que parce qu'il aurait un vrai projet pour la France".

Odoxa note aussi que 11% des sympathisants de gauche jugent que ce retour est "plutôt une bonne chose", alors que 26% des sympathisants de droite jugent "que c'est plutôt une mauvaise chose".

Les sympathisants de droite nettement plus convaincus

Selon l'institut de sondage BVA, sans surprise, les trois-quarts des sympathisants de droite, et même 86% des sympathisants UMP, ont été convaincus par l'ancien chef de l'Etat, quand 90% des sympathisants de gauche éprouvent le sentiment contraire.

Nicolas Sarkozy recueille, par ailleurs, la plus grande adhésion des sympathisants de l'UMP pour une candidature à l'élection présidentielle de 2017, avec 65% (+7 points), quand Alain Juppé perd six points (21%) et que François Fillon (-2 points) et Bruno Le Maire (+2) ne recueillent que 5%.

Alain Juppé reste cependant le candidat UMP préféré parmi l'ensemble des Français (40%, +2 points), devant Nicolas Sarkozy (27%, +5 points), Bruno Le Maire (10%, +1) et François Fillon (9%, -2).

(Enquêtes réalisées par internet auprès d'un échantillon de 1 105 Français pour BVA et 1 007 personnes pour Odoxa)