VIDEO. Pour Morano, la gare du Nord à Paris, "c'est l'Afrique, ce n'est plus la France"

La candidate à la primaire de la droite s'est livrée à une nouvelle déclaration polémique.

L\'eurodéputée Nadine Morano, le 7 décembre 2015 à Paris à l\'occasion d\'une réunion du bureau politique de son parti, Les Républicains.
L'eurodéputée Nadine Morano, le 7 décembre 2015 à Paris à l'occasion d'une réunion du bureau politique de son parti, Les Républicains. (DOMINIQUE FAGET / AFP)

C'est l'une de ces déclarations polémiques dont Nadine Morano a le secret. Interrogée dans "Le Supplément" de Canal+, dimanche 22 mai, la candidate à la primaire de la droite en vue de la présidentielle de 2017 a jugé que quand "vous arrivez dans la Gare du Nord [à Paris], c'est l'Afrique. Ce n'est plus la France." Et l'eurodéputée d'insister : "On n'a pas le droit de le dire ? Je le dis parce que c'est vrai !"

Amie "plus noire qu'une Arabe" et "pays de race blanche"

"Dans le quartier où j'ai grandi, il y avait quatre familles africaines, quatre. Dont une est restée ma meilleure amie. Quand vous retournez dans ce quartier, regardez la gare du Nord, on n'a plus l'impression d'être en France, on a l'impression d'être en Afrique", a expliqué l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy face à la caméra. Des propos qu'elle a maintenus dans la suite de l'émission, selon BFTMV

Ce n'est pas la première fois que l'ancienne députée se livre à ce genre de sortie controversée. En 2012, sur le plateau de "C à vous" sur France 5, elle avait ainsi déclaré : "Je ne suis pas raciste, j'ai des amis arabes, dont ma meilleure amie qui est tchadienne, et donc plus noire qu'une Arabe !" Elle tentait alors de préciser sa pensée après avoir affirmé à la veille du second tour des législatives qu'elle partageait "les mêmes valeurs" que les électeurs du FN. En 2015, invitée de "On n'est pas couché" sur France 2, elle avait également qualifié la France de "pays de race blanche".