Nadine Morano ne se rendra pas mercredi à la commission d'investiture

Après ses propos sur "la France, pays de race blanche", Nadine Morano est convoquée demain devant la commission d'investiture des Républicains. Invitée ce matin des 4 Vérités, elle a fait savoir qu'elle ne s'y rendrait pas. 

France 2

"Il se trouve que mercredi, le président de la République française François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel seront au Parlement de Strasbourg pour évoquer le problème des réfugiés, et je serai là où je dois être, c'est-à-dire au Parlement européen pour assumer mes fonctions d'eurodéputée, et non pas dans une commission pour traiter de problèmes politiciens".

"Victime d'une cabale"

Nadine Morano pourrait être exclue de la tête de liste des Républicains pour les élections régionales dans le Grand Est. Elle se dit "interloquée" par la polémique qui a suivi ses propos. Pour elle, "les propos du général De Gaulle sont une certaine idée de la France que je partage". Et elle annonce : "J'ai reçu un message de soutien du petit-fils du général". Enfin, Nadine Morano conclut en déclarant qu'elle a toujours soutenu Nicolas Sarkozy.

 

Le JT
Les autres sujets du JT