Avions privés et hélicoptères... les déplacements de François Fillon aux frais de l'UMP

Le site Le Lab publie des factures acquittés par l'UMP pour quatre déplacements de François Fillon en 2006 et 2007. Le montant global avoisine les 34 000 euros.

François Fillon, alors Premier ministre, survole en hélicoptère une forêt partie en flammes à Roquebrune-sur-Argent (Var), le 20 juillet 2007.
François Fillon, alors Premier ministre, survole en hélicoptère une forêt partie en flammes à Roquebrune-sur-Argent (Var), le 20 juillet 2007. (AFP)

Billets d'avion pour Nadia Copé, factures téléphoniques pour Rachida Dati et maintenant déplacements de François Fillon... à chaque jour ou presque ses révélations sur la comptabilité de l'UMP. En 2006 et 2007, le parti a réglé près de 34 000 euros pour régler des trajets de François Fillon en hélicoptère et en avion privé, selon des factures publiées mercredi 9 juillet par Le Lab.

Début avril, les copéistes avaient déjà évoqué dans L'Express l'existence de telles factures, après que le Premier ministre eut réclamé un "comité de supervision" des comptes du parti. François Fillon avait alors considéré comme "totalement fantaisiste" le fait de laisser entendre qu'il aurait fait payer par l'UMP des déplacements privés.

Biarritz-Madrid : 14 200 euros

La première facture consultée par le Lab date d'octobre 2006. A l'époque, François Fillon n'est pas encore Premier ministre, mais travaille sur le programme de Nicolas Sarkozy. L'UMP s'acquitte alors d'une facture de 14 200 euros pour un voyage en avion privatif de Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) vers Madrid (Espagne), où François Fillon doit représenter le candidat à une convention du Parti populaire espagnol.

Un mois plus tard, une autre facture d'un montant de 6 435 euros est établie pour un trajet Paris-Grenoble-Le Mans-Paris. François Fillon inaugure ce jour-là la permanence d'un candidat UMP aux législatives dans l'Isère, raconte Le Lab, avant, selon son entourage, un "débat d'orientation budgétaire" dans son fief de la Sarthe.

"Une dynamique de campagne"

Le Lab publie également deux autres factures datées de mai 2007. Deux trajets en hélicoptère réglés 6 593 euros et 6 541 euros au départ et à destination du Mans. Son entourage explique ses déplacements par la campagne électorale de l'époque : François Fillon est alors candidat aux législatives dans la Sarthe. Quant aux prix des prestations, pas la peine de juger, explique-t-on au Lab : "A l'époque, on est dans une dynamique de campagne."