UMP : les Français favorables à un nouveau vote

Une très forte majorité des Français, ainsi que des sympathisants UMP, jugeraient d'un bon œil un retour aux urnes des militants UMP, selon un sondage à paraître vendredi.

Devant le siège de l\'UMP, le 19 novembre 2012, à Paris.
Devant le siège de l'UMP, le 19 novembre 2012, à Paris. (MAXPPP)

CHAOS A L'UMP – Une très forte majorité des Français, ainsi que des sympathisants UMP, est favorable à une nouvelle élection pour désigner le président de ce parti, selon un sondage OpinionWay pour Le Figaro/LCI, à paraître vendredi 30 novembre. Jean-François Copé y est jugé davantage responsable de la crise à l'UMP que François Fillon.

78% des Français et 80% des sympathisants de l'UMP se déclarent favorables à un nouveau mode d'élection du président du parti par les militants. Chez les sympathisants de l'UMP, la proportion de ceux qui sont "tout à fait favorables" à un nouveau vote (48%) frôle la majorité absolue. Dans cette même catégorie, 32% sont "plutôt favorables" à cette solution, 11% "plutôt opposés" et 9% "tout à fait opposés".

Les deux hommes sont jugés responsables

Parmi les Français interrogés, 56% estiment que les deux hommes sont responsables de l'impasse dans laquelle se trouve le principal parti de l'opposition. 35% désignent Jean-François Copé comme le responsable, 9% seulement François Fillon. Le jugement des sympathisants de l'UMP, qui représentent "environ un quart de l'échantillon", est plus équilibré : 48% estiment que les deux hommes sont responsables de la crise, 35% y voient la responsabilité de Jean-François Copé et 17% celle de François Fillon.

Sondage réalisé par internet les 28 et 29 novembre auprès d'un échantillon national de 1 007 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas. Marge d'erreur de à 3 points pour la totalité de l'échantillon, de 5 points pour le sous-échantillon UMP.