Simone Veil : une femme de lettres

Le 18 mars 2010, à 82 ans, Simone Veil rejoint les Immortels à l'Académie française.

FRANCE 2

Sous la Coupole le 18 mars 2010, l'Académie française accueille la sixième femme de son histoire. L'événement réunit trois présidents de la République, des écrivains, des intellectuels, rassemblés dans la ferveur et l'admiration pour une femme admirable.

"C'est à elle que je pensais"

Devant ses enfants et son mari, face aux académiciens, Simone Veil se souvient de ses parents. "Depuis que vous m'avez invitée à vous rejoindre, moi, que ne quitte pas la pensée de ma mère, jour après jour, deux tiers de siècles après sa disparition dans l'enfer de Bergen-Belsen, je peux dire qu'à moins d'une semaine de la libération du camp, c'est à elle que je pensais. C'est aussi à mon père, déporté lui aussi, et qui a disparu dans les pays baltes, qui m'accompagne". Sa résistance, son élégance ont fait de Simone Veil l'une des personnalités préférées des Français.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le 18 mars 2010, à 82 ans, Simone Veil rejoint les Immortels à l\'Académie française.
Le 18 mars 2010, à 82 ans, Simone Veil rejoint les Immortels à l'Académie française. (FRANCE 2)