Cet article date de plus de neuf ans.

Ségolène Royal, battue par Olivier Falorni, dénonce "une trahison politique"

Parachutée à la Rochelle, Ségolène Royal n’a pas réussi à effectuer son retour à l’Assemblée nationale, battue au second tour par le dissident socialiste Olivier Falorni. "C’est le résultat d’une trahison politique", a-t-elle déclaré, avant même 20h.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : < 1 min.
Ségolène Royal, la Rochelle, le 17 juin 2012 (FTV)

Parachutée à la Rochelle, Ségolène Royal n'a pas réussi à effectuer son retour à l'Assemblée nationale, battue au second tour par le dissident socialiste Olivier Falorni. "C'est le résultat d'une trahison politique", a-t-elle déclaré, avant même 20h.

Fin du rêve de Perchoir pour Ségolène Royal, battue par le dissident socialiste Olivier Falorni, dimanche 17 juin, au second tour des élections législatives à la Rochelle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.