Sarkozy propose de rétablir les heures supplémentaires dans la police

Invité mercredi soir du JT de France 2, le président de l'UMP a notamment proposé le rétablissement des heures supplémentaires dans la police et le renseignement, "4.000 équivalents temps plein" selon lui.

(Nicolas Sarkozy était l'invité du journal télévisé de France 2 ce mercredi soir © Capture d'écran France 2)

"Nous n'avons pas de temps à perdre ", a voulu insister le président de l'UMP. Sur France 2 ce mercredi soir, Nicolas Sarkozy était venu présenter ses propositions pour lutter contre le terrorisme, quelques heures après la conférence de presse de Manuel Valls. Et il a notamment fait cette proposition : rétablir les heures supplémentaires dans la police et les services de renseignement. Selon lui, cela équivaudrait à "4.000 équivalents temps plein ", alors que les annonces gouvernementales et les mesures budgétaires feront que "les renforts " arriveront dans seulement deux ans, a affirmé l'ancien chef de l'État.

Nicolas Sarkozy : "Renforcer notre dispositif sans perdre de temps"
--'--
--'--
En revanche, Nicolas Sarkozy a nié les réductions d'effectifs pendant son quinquennat : "C'est faux ", a-t-il dit. L'UMP a fait la semaine dernière une douzaine de propositions en réaction aux attentats de Paris, pour lutter contre le terrorisme, comme par exemple la déchéance de nationalité pour les binationaux, ou encore le rétablissement du crime d'indignité nationale.

Il est également revenu sur une phrase qui fait réagir à droite ce mercredi. Lors de sa conférence de presse, Manuel Valls a évoqué un "apartheid territorial, social et ethnique" en France ; Nicolas Sarkozy s'est dit "consterné par cette expression et le fait que le Premier ministre de la République française emploie une expression de cette nature ".