Cet article date de plus de dix ans.

La cote de confiance de Sarkozy bondit en un mois

En novembre, elle progresse de 8 points par rapport à octobre, passant de 32% à 40%, selon l'observatoire politique CSA-"Les Echos".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Nicolas Sarkozy signe un autographe après avoir rendu hommage au général De Gaulle à l'occasion du 41e anniversaire de sa mort, à Colombey-les-Deux-Eglises (Haute-Marne), le 9 novembre 2011. (ERIC FEFERBERG / AFP)

Embellie passagère ou début d'une reconquête de l'opinion ? Il est encore trop tôt pour le dire mais Nicolas Sarkozy fait une remontée spectaculaire dans les sondages. Sa cote de confiance gagne 8 points en un mois, passant de 32% en octobre à 40% en novembre, selon l'observatoire politique CSA-Les Echos publié mercredi 9 novembre.

Le chef de l'Etat enregistre sur un mois sa "plus forte hausse depuis le début du quinquennat", souligne l'institut CSA, et "retrouve son niveau de confiance de février 2010", très loin de son seuil le plus bas, mesuré en mars 2011 à 20%. 

Hollande toujours en tête

Reste cependant qu'une majorité de Français, 56%, continue à ne pas faire "confiance au président de la République pour affronter efficacement les principaux problèmes qui se posent au pays". Un pourcentage cependant en recul de neuf points par rapport au mois d'octobre. Seuls 4% des sondés ne se sont pas prononcés pas.

La personnalité politique préférée des Français reste François Hollande mais le candidat socialiste à l'élection présidentielle de 2012 perd cinq points, à 51% de sondés qui en ont une image positive. L'institut CSA voit dans ces chiffres "la conséquence d'un réalignement logique de l'opinion, dès lors que se met en place l'offre politique de la prochaine élection présidentielle".

 

Ce sondage a été réalisé par téléphone les 7 et 8 novembre auprès d'un échantillon de 1 006 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.