Vidéo Remaniement : "Etre ministre, ce n'est pas parler dans le poste, c'est mettre en œuvre des décisions", déclare Emmanuel Macron devant le nouveau gouvernement

Publié
Durée de la vidéo : 4 min
En ouverture du conseil des ministres à 11 heures vendredi matin, Emmanuel Macron a donné des directives au gouvernement remanié, les exhortant d'être "exemplaires" et d'agir toujours "avec la plus grande dignité".
"Etre ministre, ce n'est pas parler dans le poste" avertit Emmanuel Macron face En ouverture du conseil des ministres à 11 heures vendredi matin, Emmanuel Macron a donné des directives au gouvernement remanié, les exhortant d'être "exemplaires" et d'agir toujours "avec la plus grande dignité". (FRANCEINFO)
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
En ouverture du conseil des ministres à 11 heures vendredi matin, Emmanuel Macron a donné des directives au gouvernement remanié, les exhortant d'être "exemplaires" et d'agir toujours "avec la plus grande dignité".

Emmanuel Macron s'est exprimé pour la première fois devant le nouveau gouvernement, lors de son discours en ouverture du Conseil des ministres, vendredi 21 juillet. Alors que les passations de pouvoir se sont terminées ce matin, le président de la République a demandé aux nouveaux membres de son équipe d'être "exemplaires" et d'agir "toujours avec la plus grande dignité", leur rappelant au passage qu'ils sont "regardés dans tous les détails" de leur "action", de leurs "expressions" et de leur "vie".

>> Suivez notre direct sur le nouveau gouvernement

Le président de la République a également rappelé le devoir du gouvernement envers les Français : "agir", "expliquer", "répondre". "Etre ministre, ce n'est pas parler dans le poste, c'est mettre en œuvre des décisions", a-t-il déclaré.

Emmanuel Macron a conclu son propos liminaire en rappelant la nécessité de "retrouver" un équilibre que "la République a perdu", celui d'un gouvernement qui "donne des orientations claires" et qui "laisse les gens faire sur le terrain avec intelligence et souplesse". 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.