Remaniement : une dizaine de changements au sein du gouvernement

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Remaniement : une dizaine de changements au sein du gouvernement
Article rédigé par France 3 - L. Seux, G. Richaud, F. Daireaux, G. Bensoussan, L. Latour, A. Tranchant
France Télévisions
France 3
Élisabeth Borne a obtenu une dizaine de changements dans son gouvernement, après d'intenses négociations avec Emmanuel Macron. S'il n'est pas de grande ampleur, il concerne des ministères importants comme l'éducation ou encore la santé.

Après d'intenses négociations avec le président de la République, Élisabeth Borne obtient une dizaine de changements dans son gouvernement. Parmi les sortants, il y a Pap Ndiaye, le ministre de l'Éducation nationale. Pour le remplacer, il y a Gabriel Attal, un marcheur historique. À seulement 34 ans, il remplace donc Pap Ndiaye et quitte les Comptes publics. Un portefeuille repris par Thomas Cazenave, député macroniste de Gironde depuis juin 2022.

Un Conseil des ministres vendredi à 10h

Autre changement majeur : François Braun quitte le ministère de la Santé. L'urgentiste est remplacé par l'ancien directeur de cabinet d'Élisabeth Borne, Aurélien Rousseau, un haut-fonctionnaire issu de la gauche. Fragilisée par l'affaire du fonds Marianne, Marlène Schiappa, la médiatique secrétaire d'État à l'Économie sociale et solidaire, est remerciée. Parmi les nouvelles figures, une députée originaire d'un des quartiers les plus pauvres de Marseille (Bouches-du-Rhône) : Sabrina Agresti-Roubache, qui s'empare du dossier de la Ville. Patrice Vergriete prend, lui, le portefeuille du logement. Tous deux succèdent à Olivier Klein.

La cheffe de file des macronistes à l'Assemblée, Aurore Bergé, est nommée au ministère des Solidarités, secondée par Fadila Khattabi. Prisca Thévenot devient secrétaire d'État chargée de la Jeunesse. Philippe Vigier prend les Outre-mer et Bérangère Couillard devient ministre déléguée à l'Égalité femme-homme. Le nouveau gouvernement a rendez-vous vendredi 21 juillet, à 10h, pour un Conseil des ministres à l'Élysée.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.