Remaniement : Jean-Michel Blanquer fait venir une chorale de Poitiers au ministère avant la passation de pouvoirs

Une chorale venue de Poitiers est arrivée jeudi au ministère de l'Education nationale. Les enfants ont été invités par Jean-Michel Blanquer.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Une chorale est arrivée jeudi à Paris pour chanter lors de la passation de pouvoir de Jean-Michel Blanquer. (FRED DUGIT / MAXPPP)

Une chorale d'adolescents est venue de Poitiers exprès jeudi 19 mai, pour chanter avant la passation de pouvoirs au ministère de l'Education nationale, sur invitation de Jean-Michel Blanquer, a appris franceinfo auprès d'un responsable de la formation. Cette chorale composée d'une trentaine de jeunes est partie de Poitiers jeudi matin.

>> Remaniement : Elisabeth Borne consulte tous azimuts, avant la formation de son futur gouvernement

Les chanteurs sont accompagnés par huit adultes, il a fallu régler les billets de train, pris en urgence dans la matinée jeudi pour un coût environ de 3 000 euros, indique à franceinfo le chef de chœur, qui est aussi inspecteur pédagogique. Ce budget est financé par le rectorat de l'académie de Poitiers. 

La chorale contactée par le ministère il y a trois semaines

Les chanteurs pensaient se produire à l'occasion de la passation de pouvoirs entre Jean-Michel Blanquer et son successeur. Mais l'annonce du remaniement tardant, ils repartent finalement ce jeudi soir à Poitiers. Ces chanteurs de la chorale académique Acad’Ô Chœur ont eu le temps de visiter le ministère de l'Education nationale puis de chanter pour les agents.

Cette chorale est composée d'adolescents âgés de 11 à 15 ans habitant dans toute l'académie de Poitiers, comprenant les départements des Deux-Sèvres, de la Vienne, de la Charente-Maritime et de la Charente. Le groupe a été contacté une première fois il y a trois semaines, par les services du ministère de l'Education nationale. Jean-Michel Blanquer l'avait entendu à plusieurs reprises et a visiblement apprécié son travail.

Selon le ministère de l'Education joint par franceinfo, Jean-Michel Blanquer avait eu l'occasion de rencontrer cette chorale par deux fois cette année, "et leur avait promis de les inviter à visiter le ministère". Un geste que Jean-Michel Blanquer a déjà fait "plusieurs fois dans le passé, pour d'autres formations musicales", précise l'entourage du ministre à franceinfo. Cette invitation s'est précipitée ce jeudi matin avec l'imminence d'une passation, et donc d'un potentiel changement de ministre. Le groupe d'adolescents et leurs accompagnateurs, après avoir chanté pour le personnel du ministère, ne dormira finalement pas à Paris. Ils rentrent dès ce jeudi soir à Poitiers. Il était initalement prévu que les choristes passent la nuit dans une auberge de jeunesse à Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Remaniement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.