Remaniement : Elisabeth Borne consulte tous azimuts, avant la formation de son futur gouvernement

La nouvelle locataire de Matignon consulte ses prédécesseurs et peaufine sa future équipe gouvernementale.

La nouvelle Première ministre, Elisabeth Borne, lors de la passation de pouvoirs, le 16 mai 2022 à Paris.
La nouvelle Première ministre, Elisabeth Borne, lors de la passation de pouvoirs, le 16 mai 2022 à Paris. (LUDOVIC MARIN / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Grosse journée pour Elisabeth Borne. La Première ministre poursuit, mercredi 18 mai, le travail de construction de son futur gouvernement. En parallèle, l'ex-ministre du Travail consulte des personnalités politiques ou de la société civile, ainsi que d'anciens Premiers ministres comme Edouard Philippe et Bernard Cazeneuve. La nouvelle cheffe du gouvernement, qui a aussi échangé avec le président du Sénat, Gérard Larcher, et le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, doit enfin s'entretenir avec les partenaires sociaux et les présidents des associations d'élus. Ce direct est désormais terminé.

Marine Le Pen fustige la politique d'Elisabeth Borne. Elle n'avait pas encore dit ce qu'elle en pensait. Pour la patronne du RN, "Elisabeth Borne, c'est Macron bis. C'est le même profil, les mêmes idées et les mêmes réalisations brutales". "Il l'a choisie pour cette brutalité sociale qui va s’exprimer très vite avec la réforme des retraites", a poursuivi la candidate du Rassemblement national dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais, sur France Inter, mercredi.

 Pas encore de fumée blanche. Le délégué général de La République en marche, Stanislas Guerini, l'assure : le nouveau gouvernement pourrait être connu dans "quelques heures" ou "quelques jours". Le premier Conseil des ministres du nouveau quinquennat n'aura pas lieu avant jeudi, a appris de son côté franceinfo auprès de l'entourage d'Emmanuel Macron.

La Première ministre à la rencontre de la majorité. Au lendemain de sa nomination à Matignon, Elisabeth Borne a assisté mardi à la réunion de groupe des députés de la majorité présidentielle à l'Assemblée nationale. "Le président de la République a été élu sur un programme clair et ambitieux" et "pour le porter, il nous faut une majorité la plus large possible", a-t-elle insisté.

Elisabeth Borne en campagne dans le Calvados. La nouvelle cheffe de la majorité présidentielle est attendue vendredi dans la 6e circonscription du Calvados, où elle est candidate, a appris franceinfo auprès de l'entourage de la Première ministre. Cette visite de "terrain" de trois jours, jusqu'à dimanche, est conditionnée à la tenue du premier Conseil des ministres.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #POLITIQUE

00h02 : Voici le dernier point sur l'actualité :

Moscou a affirmé que près de 1 000 soldats ukrainiens retranchés depuis des semaines à l'intérieur de l'immense aciérie Azovstal à Marioupol s'étaient "constitués prisonniers". Un chiffre non confirmé par Kiev. Voici ce qu'il faut retenir de cette journée.

• Francfort a remporté à Séville la Ligue Europa face aux Glasgow Rangers au terme d'une séance de tirs aux buts (1-1, 5-4 tab).


Plusieurs records de température maximale pour le mois de mai ont été battus ou égalés dans le Sud-Est, le Centre-Est et le Sud-Ouest, notamment à Albi (33,7 °C), Toulouse (33,4 °C) ou Montélimar (33,8 °C).

L'acteur américain Tom Cruise, arrivé en hélicoptère au Festival de Cannes pour la projection de Top Gun : Maverick, deuxième volet du film culte, s'est vu remettre une Palme d'or d'honneur surprise.

Condamné pour violences conjugales, le candidat de la majorité Jérôme Peyrat s'est retiré de la course dans la 4e circonscription de Dordogne.

23h09 : Gérard Vollory, candidat @RNational_off dans la 3e circo du #Rhône montre une photo de sa femme noire pour se défendre d'être #raciste #législatives2022 Il s'explique ici ➡➡➡https://t.co/1ic9xaWLiE @RokhayaDiallo @SarahPeillon @MC_Garin @bdemontille @Paul_Satis @F3Rhône_Alpes https://t.co/GbCZZzgUmD

23h08 : Lors d'un débat sur les législatives sur le plateau de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, Gérard Vollory, candidat RN, a sorti une photo de son épouse noire pour justifier qu'il n'était pas raciste. Le candidat se défend d'avoir préparé un coup politique et affirme avoir toujours une photo de sa femme dans ses dossiers.

21h27 : "La Nupes est une sorte de ZAD généralisée."

Lors d'une conférence de presse à Saint-Dizier (Haute-Marne), la candidate RN aux législatives a affirmé que "Jean-Luc Mélenchon [avait] zéro chance d'être Premier ministre".

20h00 : 20 heures, l'heure de faire le point sur l'actualité :



• Les Etats-Unis ont rouvert leur ambassade à Kiev, fermée mi-février avant l'invasion russe de l'Ukraine, a annoncé le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken. Suivez notre direct.

Jérôme Peyrat, le candidat investi par Ensemble ! aux élections législatives, condamné en 2020 pour des violences envers une ex-compagne, retire finalement sa candidature après une série de critiques dans la classe politique.

• Attendu sur la Croisette par de nombreux fans, Tom Cruise a monté les marches pour l'avant-première de son film Top Gun : Maverick.


Plusieurs records de température maximale pour le mois de mai ont été battus ou égalés, dans le Sud-Est, le Centre-Est et le Sud-Ouest, notamment à Albi (33,7 °C), Toulouse (33,4 °C) ou Montélimar (33,8 °C), a annoncé Météo-France. Un météorologue explique pourquoi il fait si chaud à cette période de l'année.

18h51 : Le ministère de l'Intérieur n'a pas retenu l'étiquette Nupes pour les élections législatives, alors qu'il a prévu un seul label pour les partis de la majorité présidentielle. La gauche dénonce une volonté "d'effacer" la Nouvelle Union populaire écologique et sociale. Explications.

18h38 : L'ancien Premier ministre Edouard Philippe est bien décidé à peser sur les législatives avec le parti qu’il vient de fonder : Horizons. Mais ses rêves de conquête créent des tensions avec Emmanuel Macron. Extrait d'un portrait à découvrir ce soir dans "Complément d'enquête".

18h03 : Voici un nouveau point sur l'actualité en ce début d'après-midi :

L'investiture de Jérôme Peyrat par la majorité présidentielle avait mis le feu aux poudres. Le candidat investi par Ensemble ! aux élections législatives, condamné en 2020 pour des violences envers une ex-compagne, retire finalement sa candidature après une série de critiques dans la classe politique.

• La cour d'appel de Paris a tranché. La juridiction a confirmé la mise en examen du groupe cimentier Lafarge pour "complicité de crimes contre l'humanité" concernant ses activités jusqu'en 2014 en Syrie.

• Le premier procès d'un soldat russe pour crime de guerre depuis l'entrée des troupes de Moscou sur le territoire ukrainien a commencé à Kiev. Vadim Chichimarine, 21 ans, est accusé d'avoir abattu un civil de 62 ans le 28 février. A l'ouverture de l'audience, il a plaidé coupable. Son procès a ensuite été ajourné à demain.

• C'est probablement la journée la plus chaude de la semaine. Plusieurs records de chaleur ont été battus ou égalés dans le Sud-Est et le Sud-Ouest, selon Météo-France. Pourquoi fait-il aussi chaud dès la mi-mai ? On a posé la question à un météorologue.


17h26 : https://t.co/97LID1Ps3T

17h30 : Le délégué général de La République en marche (LREM), Stanislas Guerini, "mesure" que ses propos "tenus ce matin sur franceinfo, en réponse à une question sur l'investiture" par LREM de Jérôme Peyrat dans la quatrième circonscription de Dordogne, "ont pu heurter et blesser". "Pour ne laisser aucune place à l'ambiguïté sur nos engagements, j'ai échangé avec Jérôme Peyrat ce jour, et nous avons convenu ensemble qu'il retire sa candidature", poursuit Stanislas Guerini sur Twitter.

17h23 : Bonjour @Marie26 et @Juste. Si vous lisez notre article consacré à ce sujet, vous verrez que nous le mentionnons. Selon France Bleu, l'ex-compagne de Jérôme Peyrat a reçu des amendes de 500 et 800 euros pour des appels et SMS malveillants adressés à Jérôme Peyrat et des proches.

17h22 : Bonjour FI, la femme de Jérôme Peyrat a elle aussi été condamnée dans cette affaire pourquoi n’en dites-vous mot ?

17h21 : Affaire Peyrat/ Guerini : on peut rappeler quand même que l'ex-compagne de J.Peyrat a elle aussi été condamnée par la justice (et pas avec sursis, contrairement à la condamnation de J.Peyrat) pour son comportement envers J.Peyrat.

17h18 : "J'entends que ma candidature aux élections législatives pourrait porter atteinte à ma famille politique. Je la retire."

"J'invite chacune et chacun à regarder précisément les faits qui me sont reprochés, la décision de justice et les autres décisions prises dans cette affaire", souligne celui qui était candidat dans la 4e circonscription de Dordogne.

17h15 : Le candidat LREM aux législatives Jérôme Peyrat, condamné en 2020 pour des violences envers une ex-compagne, annonce à l'AFP retirer sa candidature.

17h25 : Marine Le Pen a annoncé mercredi qu'elle serait présidente du groupe parlementaire du Rassemblement national, si le parti parvient à faire élire au moins 15 députés aux élections législatives, lors d'un déplacement à Saint-Dizier (Haute-Marne).



(JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)

15h32 : Aujourd'hui, la Première ministre poursuit le travail d'élaboration de l'équipe gouvernementale, d'après les informations de France Télévisions recueillies auprès de Matignon. Elle consacre par ailleurs une partie de son temps à voir ou à appeler des personnalités politiques ou de la société civile, ainsi que d'anciens Premiers ministres (Edouard Philippe et Bernard Cazeneuve). Elle échangera enfin avec les partenaires sociaux et les présidents des associations d'élus.

17h13 : Nicolas Bay, vice-président de Reconquête !, est mis en examen pour diffamation envers le rappeur Médine. À l'instar de la députée LREM Aurore Bergé, Nicolas Bay accuse le rappeur d'être proche de la "mouvance islamiste". Le vice-président de Reconquête ! assure qu'il le démontrera au procès.

14h05 : Voici un nouveau point sur l'actualité en ce début d'après-midi :

• Le premier procès d'un soldat russe pour crime de guerre depuis l'entrée des troupes de Moscou sur le territoire ukrainien a commencé à Kiev. Vadim Chichimarine, 21 ans, accusé d'avoir abattu un civil de 62 ans le 28 février. A l'ouverture de l'audience, il a plaidé coupable.

• C'est probablement la journée la plus chaude de la semaine. Des températures aux alentours de 35 °C sont attendues dans le Sud et des records risquent d'être battus. Pourquoi fait-il aussi chaud dès la mi-mai ? On a posé la question à un météorologue.

"C'est un honnête homme." L'opposition condamne les propos de Stanislas Guérini sur la candidature de Jérôme Peyrat. L'ancien conseiller de l'Elysée a été investi en Dordogne sous les couleurs de la majorité malgré sa condamnation pour violences conjugales.


• Tom Cruise est attendu ce soir sur le tapis rouge du Festival de Cannes pour présenter la suite de Top Gun. L'occasion pour nous de plonger dans les relations entre Hollywood et la Croisette. Suivez la journée par ici.

13h12 : A la mi-journée, voici les contenus incontournables du jour :

Entre le Festival de Cannes et Hollywood, une "love story" sans "happy end" ? Pierre Godon retrace l'historique des relations orageuses entre les deux mondes du cinéma.

En avril, les prix de l'alimentation ont connu une hausse annuelle proche de 4%. Comment expliquer cette aggravation de la situation ? Yann Thompson vous propose de visualiser en six graphiques l'inflation qui touche l'alimentation.

Après plus de trois semaines de réflexion, Emmanuel Macron a choisi la ministre Elisabeth Borne comme Première ministre. C'est le choix de la continuité et du moindre risque, analysent Margaux Duguet et Clément Parrot.

12h50 : Très heureuse d’être aux côtés de @stanislasrig comme suppléante dans la 2ème circo de #Vaucluse. Président de GZ, 1er mouvement jeune de 🇫🇷, Stanislas est l’incarnation de cette jeunesse patriote engagée. Il vous représentera dignement à l’Assemblée nat. Bonne campagne à toi !


17h13 : Marion Maréchal, ancienne députée FN ralliée à Eric Zemmour, sera finalement candidate suppléante aux élections législatives de Stanislas Rigault, responsable des jeunes à Reconquête !, qui se présente dans la 2e circonscription du Vaucluse. Elle l'a annoncé sur Twitter.

12h45 : Bonjour, je suis un homme et je suis également choqué par les propos de M. Guerini. Une phrase m'interpelle : "il se soumettra au jugement des Français, le seul qui vaille, à travers une élection". Sous-entendu : le jugement de la Justice (3e pouvoir de notre République) ne vaut rien ?! Incroyable ...

12h44 : Je ne sais pas qui devrait ne pas pouvoir se présenter, de Peyrat condamné pour violences conjugales ou de Guerini qui le défend.

12h44 : Les propos de S. GUERINI sont honteux. Un homme qui bat sa femme, ne sera jamais un "honnête homme".Démission Guérini

12h44 : La justice : *condamne Jérôme Peyrat, candidat aux législatives, pour violences conjugales (14 jours d'ITT)@StanGuerini : "C'est un honnête homme, pas capable de violences sur les femmes". 😱👉 Demandez à @emmanuelmacron de retirer l'investiture. https://t.co/8gn8WSJLGD https://t.co/Vmh84YVHpb

12h43 : @StanGuerini @JPeyrat Donc, je récapitule :Quand les hommes violents ne sont pas encore condamnés, il faut respecter la présomption d’innocence.Mais quand ils ont été condamnés, vous, @StanGuerini, vous ne croyez pas le jugement d’un tribunal.#GrandeCauseToujours https://t.co/pFNgpkYzP5

12h43 : Mr @StanGuerini c'est intenable ! Que les femmes parlent? Ms qd des politiques sont accusés, il faut attendre que justice passe. Et qd ils sont reconnus coupables, ce n'est ps suffisant. Que faudra-t-il pr que cesse cette solidarité avec les hommes violents ? #LACHEZJeromePeyrat https://t.co/iuJ01T3ntu

17h13 : Les réactions continuent d'abonder après les propos de Stanislas Guérini sur Jérôme Peyrat, candidat de la majorité présidentielle pour les élections législatives dans la 4e circonscription de Dordogne. "C'est un honnête homme, je ne le crois pas capable de violences sur les femmes", a affirmé le délégué général de La République en marche (LREM) ce matin, alors que Jérôme Peyrat a été définitivement condamné en 2020 pour des violences sur son ancienne compagne.

12h06 : Il est midi et des poussières, voici les principaux titres :

"C'est un honnête homme." L'opposition condamne les propos de Stanislas Guérini sur la candidature de Jérôme Peyrat. L'ancien conseiller de l'Elysée a été investi en Dordogne sous les couleurs de la majorité malgré sa condamnation pour violences conjugales.

• C'est probablement la journée la plus chaude de la semaine. Des températures aux alentours de 35 °C sont attendues dans le Sud et des records risquent d'être battus.

• Tom Cruise est attendu ce soir sur le tapis rouge du Festival de Cannes pour présenter la suite de Top Gun. L'occasion pour nous de plonger dans les relations entre Hollywood et la Croisette. Suivez la journée par ici.

• La Finlande et la Suède ont officiellement soumis leurs demandes d'adhésion à l'Otan. "C'est un moment historique à un moment critique pour notre sécurité", estime Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l'alliance. Suivez la situation dans notre direct.

11h48 : LREM, quand les auteurs de violences ne sont pas condamnés : présomption d'innocence !

LREM, quand les auteurs de violences sont condamnés : c'est un honnête homme !
Quelle honte. Quel naufrage.

#Guerini https://t.co/F5jYEW1FKf

11h47 : Et personne ne s'insurge ???Où sont @Enthoven_R, @SophiaAram et consorts ? La justice a pourtant condamné Jérôme Peyrat, cet "honnête homme", pour violences conjugales, son ex-femme ayant eu 14 jours d'ITT. Et LREM l'a investi... https://t.co/cS0hnOPCu8

11h46 : La question n’est donc pas la justice (en l’espèce elle est passée et elle a condamné) mais la protection des hommes violents. Merci Stanislas Guerini de le dire avec autant de clareté. Au moins, les masques tombent. #MeToo #MeTooPolitique https://t.co/5qqAvQM002

11h45 : L'opposition continue de fustiger les propos de Stanislas Guérini sur la candidature de Jérôme Peyrat. L'ancien conseiller de l'Elysée a été reconduit en Dordogne malgré sa condamnation en 2020 à 3 000 euros d'amende avec sursis pour des violences conjugales sur son ex-compagne. "Si j'avais la conviction ou même le soupçon qu'on ait affaire à quelqu'un qui puisse être violent et coupable de violences sur les femmes, jamais je n'aurais accepté son investiture", a déclaré le délégué général du parti présidentiel.

11h09 : Je n'en reviens pas de la déclaration de S. Guérini... J'ai beau être supportrice de la majorité et saluer des avancées en matière d'égalité femmes-hommes, c'est abérrant de dire un truc pareil...

11h07 : Guérini : le mépris des femmes conjugué au mépris de la justice

11h07 : La honte. Honte pour Stanislas Guérini, honte pour Emmanuel Macron s'il ne réagit pas. Pas possible que Jérôme Peyrat se présente, pas possible que Stanislas Guérini soit ministre de quoi que ce soit. Que dit notre nouvelle Première Ministre ?

11h05 : Les propos de Guérini sont inacceptables. Ce Peyrat a été condamné il n'y a pas discussion. Scandaleux ! Ignoble !

11h09 : Dans les commentaires, vous êtes également très nombreux à réagir après les propos du délégué général du parti de la majorité.

10h55 : L’indignité de @enmarchefr : condamné pour violences conjugales, «il [n'est] pas capable de violences sur les femmes» selon @StanGuerini 😱Je n’ai pas de mots pour cette vision de la soit disant grande cause du quinquennat !Quelle honte. https://t.co/qHbRTbFDsx

10h54 : Non @StanGuerini. Il n’y a pas de « en même temps » en matière de violences conjugales. Le candidat que vous avez investi a été condamné par la justice. Point. https://t.co/KmocVoTe5L

10h53 : Quel scandale ! @StanGuerini retirez ces propos et cette investiture honteuse https://t.co/wYs52zPRlN

10h56 : Les propos de Stanislas Guérini sur franceinfo à propos de la candidature de Jérôme Peyrat, sous les couleurs de la majorité, font bondir l'opposition. L'ex-conseiller de l'Elysée a été reconduit en Dordogne malgré sa condamnation en 2020 à 3 000 euros d'amende avec sursis pour des violences conjugales sur son ex-compagne.

10h28 : .@MLP_officiel : "Nous sommes face à trois blocs : le Rassemblement national, la ZAD-NUPES, et Renaissance-En Marche. Le NUPES ne peut pas avoir 290 députés, ne racontons pas d'histoires aux Français. La carte magouille de Jean-Luc Mélenchon, je trouve ça honteux." #le79Inter https://t.co/LsRRvn15ul

10h27 : "La carte magouille de Jean-Luc Mélenchon, je trouve ça honteux et irrespectueux à l'égard des électeurs", déclare Marine Le Pen sur France Inter. "Ce n'est pas Premier ministre qu'il est, c'est 'Premier menteur' pour l'instant qu'il est", lance-t-elle.

09h59 : Voici ce que le député Jérôme Peyrat, investi par LREM, a infligé à sa victime
-14 jours d’ITT
-douleur à la mâchoire avec limitation de l’ouverture de bouche-hématome de la face vestibulaire de la lèvre inférieure
-syndrome de stress post-traumatique
https://t.co/JbV5FpEdZ0

10h01 : Des journalistes réagissent aux propos de Stanislas Guérini et rappellent les observations faites sur la victime de Jérôme Peyrat.

09h58 : Tranquille, il remet en question la justice... Eh bien bravo ! Rappelons-nous que les droits des femmes devaient être une grande cause des quinquennats Macron !

09h58 : Hallucinant le point de vue personnel de Stanislas Guerini : "C'est un honnête homme"...

09h58 : Bonjour. Mais comment Stanislas Guérini peut-il dire publiquement qu'il "ne croit pas que M. Peyrat soit capable de violences sur les femmes" !? C'est avec de telles réactions que des enquêtes sur violences conjugales sont classées sans suite !