Nouvelle-Calédonie : un nouveau référendum organisé sur fond de tensions

Publié
Nouvelle-Calédonie : un nouveau référendum organisé sur fond de tensions
FRANCEINFO
Article rédigé par
A.Coutelle, H.Capelli, France 2, S.Hmeun, W.Kromwel, N.Fasquel, Nouvelle-Calédonie la 1ère - franceinfo
France Télévisions

Pour la troisième fois en trois ans, les Calédoniens sont appelés aux urnes pour un nouveau référendum d’indépendance. Un scrutin qui se déroule dans un climat tendu, les habitants avaient répondu "non" en majorité en 2018 et en 2020.


Voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante ? Voici la question à laquelle les Calédoniens devront répondre dans les urnes dimanche 12 décembre. Un scrutin boycotté par les indépendantistes qui souhaitent son report en invoquant la crise du Covid-19 et les coutumes du deuil kanak.

L’abstention comme protestation

Laurie Humuni, membre du bureau politique du FLNKS, souhaite interpeller les gens en leur disant : "Aujourd'hui, il faut aussi exprimer notre mépris et le mépris peut aussi passer par le silence et par la non-participation". En 2018 et 2020, le "non" l’avait emporté de justesse. Les anti-indépendantistes redoutent une faible participation. Le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, est arrivé en Nouvelle-Calédonie vendredi et espère qu’indépendantistes et loyalistes honoreront le dialogue

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.