Nouvelle-Calédonie : Édouard Philippe en déplacement après le référendum

Le "non" à l'indépendance l'a emporté dimanche 4 novembre en Nouvelle-Calédonie avec 56,7% des voix. Le premier ministre Édouard Philippe s'est rendu sur place. Les précisions du journaliste Guillaume Daret.

France 3

Édouard Philippe est venu prendre acte des résultats du référendum en Nouvelle-Calédonie, lundi 5 novembre. Le Premier ministre a tenté de concilier subtilement les attentes des deux parties. "Ici la situation a tout d'une partie d'échecs où chaque camp campe sur ses positions. D'un côté, les indépendantistes qui, malgré la défaite, s'estiment renforcés parce qu'ils ont fait un score meilleur qu'attendu", décrypte Guillaume Daret en direct de Nouméa (Nouvelle-Calédonie).

Édouard Philippe réunira les parties en décembre à Paris

L'accord de Nouméa prévoir deux autres référendums et les indépendantistes comptent bien en bénéficier. En face les partisans du "non" ne veulent pas en entendre parler et estiment que ce serait ouvrir à nouveau des divisions entre Calédoniens. Dans les mois à venir, Édouard Philippe va devoir maintenir le dialogue entre ces différentes parties. Le Premier ministre a annoncé qu'il réunirait l'ensemble des forces politiques en décembre à Paris.

Une femme vote dans un bureau de Nouméa lors du référendum concernant l\'indépendance de la Nouvelle-Calédonie, dimanche 4 novembre 2018.
Une femme vote dans un bureau de Nouméa lors du référendum concernant l'indépendance de la Nouvelle-Calédonie, dimanche 4 novembre 2018. (THEO ROUBY / AFP)