Rafle d'Izieu : "l'histoire nous livre ses leçons"

François Hollande a commémoré le 71e anniversaire de la rafle d'Izieu, ce lundi 6 avril.

FRANCE 2

Ce lundi 6 avril, François Hollande était dans la maison d'Izieu, où 44 enfants juifs avaient été raflés par la Gestapo, le 6 avril 1944. Plus de vingt ans après François Mitterrand, c'est le premier chef d'État à revenir sur ce lieu chargé d'histoire.

"J'entends les enfants, j'entends des murmures"

71 ans, jour pour jour, après cette terrible rafle, François Hollande inaugure le nouveau mémorial. "Moi quand je rentre ici, j'entends les enfants, j'entends des murmures", témoigne Colette Zeif, elle-même juive et cachée pendant la guerre.
Cette commémoration est aussi l'occasion de rappeler que la lutte contre l'antisémitisme et le racisme est encore d'actualité. "À chaque fois, ce sont des juifs qui sont tués parce qu'ils sont juifs, des chrétiens parce qu'ils sont chrétiens et des musulmans parce qu'ils sont musulmans. La barbarie n'a pas d'âge, n'a pas de couleurs, n'a pas de limite. Et plus que jamais l'histoire nous livre ses leçons pour le présent", a déclaré le chef de l'État.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président François Hollande, lors du 70e anniversaire de la libération de Paris, le 25 août 2014.
Le président François Hollande, lors du 70e anniversaire de la libération de Paris, le 25 août 2014. (FRED DUFOUR/AFP)