François Hollande commémore la rafle des 44 enfants d’Izieu en 1944

Le président de la République préside la commémoration du 71e anniversaire de la rafle des 44 enfants juifs d’Izieu.

Le président François Hollande, lors du 70e anniversaire de la libération de Paris, le 25 août 2014.
Le président François Hollande, lors du 70e anniversaire de la libération de Paris, le 25 août 2014. (FRED DUFOUR/AFP)
Ce qu'il faut savoir

François Hollande s'est rendu, lundi 6 avril, à la Maison d'Izieu (Ain) pour commémorer le 71e anniversaire de la rafle, par la Gestapo, des 44 enfants juifs et de leurs sept éducateurs qui y avaient trouvé refuge pendant l'Occupation.

Sur ordre de Klaus Barbie, les 44 enfants juifs d'Izieu, originaires de plusieurs pays européens et âgés de 4 à 12 ans, avaient été raflés par la Gestapo de Lyon le 6 avril 1944, avec leurs sept éducateurs, juifs également.

Ils avaient été déportés, puis exterminés dans les camps d'Auschwitz-Birkenau (Pologne) et de Reval (Estonie). Seule une éducatrice avait survécu. Entre mai 1943 et avril 1944, la colonie d'Izieu avait accueilli une centaine d'enfants orphelins, dont certains ont ensuite été pris en charge par des familles d'accueil.

Le chef de l’Etat est le premier président à se rendre dans ce lieu transformé en musée de la mémoire, vingt ans après son inauguration le 24 avril 1994 par François Mitterrand, qui en avait fait un des grands projets de sa présidence.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #IZIEU

19h46 : François Hollande a commémoré, tout à l'heure, le 71e anniversaire de la rafle des 44 enfants juifs d'Izieu (Ain) par la Gestapo. Des rescapés de l'époque ont évoqué, les larmes aux yeux, "leurs copains de jeu".



FRANCE 2

12h47 : "Je veux que chaque élève puisse entrer, pendant sa scolarité, en contact avec un lieu de culture, d'histoire, de mémoire. Ils pourront s'appuyer sur le réseau des 'référents mémoire citoyenneté' et un nouveau portail créé par les ministères de l'Education nationale, de la Culture et des Anciens combattants."

13h23 : "Au Kenya, il y a quelques jours, 150 étudiants – chrétiens pour la plupart – ont été massacrés par des fanatiques. En Syrie, en Irak, au moment où je m'exprime – sont pourchassés pour leur religion, leur origine, leur tradition – des hommes, des femmes, des enfants. Au Nigeria, des jeunes filles ont été enlevées. (...) Ce sont toujours les mêmes victimes : les êtres sans défense, les innocents."

12h42 : "L'ambassadeur du Rwanda en France est présent parce qu'en avril 1994, a débuté le génocide des Tutsis, au moment où les portes du mémorial [d'Izieu] ouvraient. Le mal ne s'est pas arrêté aux portes de cette maison."

12h32 : "Il était 8h30, le 6 avril 1944, c'était le début des vacances de Pâques, l'innocence avait trouvé refuge dans cette maison. Les (...) enfants pensaient être ici à l'abri, ils ignoraient qu'ils étaient une proie."

François Hollande prononce un discours à la Maison d'Izieu (Ain) pour commémorer le 71e anniversaire de la rafle, par la Gestapo, des 44 enfants juifs et de leurs sept éducateurs qui y avaient trouvé refuge pendant l'Occupation.

12h34 : François Hollande débute son discours à la maison d'Izieu, pour commémorer la rafle du 6 avril 1944.

11h30 : François Hollande se rend à la Maison d'Izieu (Ain) pour commémorer le 71e anniversaire de la rafle, par la Gestapo, des 44 enfants juifs et de leurs sept éducateurs qui y avaient trouvé refuge pendant l'Occupation. Suivez ici son déplacement en direct.