VIDEO. Florian Philippot : "Le Front national est en perte de repères idéologiques et en perte de compétences"

Invité de l'émission "Questions Politiques sur France Inter-Le Monde-franceinfo" dimanche, l'ex-numéro 2 du Front national a vivement critiqué son ancien parti. Il a également dénoncé "la condescendance" d'Emmanuel Macron.

Voir la vidéo
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Florian Philippot, président du parti Les Patriotes et ex-numéro 2 du Front national, a vivement critiqué la ligne politique de son ancien parti. "Le Front national est en perte de repères idéologiques et en perte de compétences. On ne sait plus ce qu'il pense", a-t-il jugé dimanche 15 octobre, pendant l'émission "Questions Politiques sur France Inter-Le Monde-franceinfo".

"J'ai tourné cette page"

"C'est un parti qui a fait le choix de ne pas essayer la victoire et qui a changé, sans le dire, d'objectifs". Selon Florian Philippot, le but du Front national est désormais "la gestion d'une rente électorale."

Le président des Patriotes assure pourtant qu'il ne passe pas son temps "à dire du mal du Front national ou de Marine Le Pen. Je fais une analyse politique. C'est eux qui disent du mal. Eux ont eu des propos parfois très vulgaires. J'ai tourné cette page. Je pars sans rancoeur, je fais autre chose", a déclaré Florian Philippot.

"La condescendance" d'Emmanuel Macron

Florian Philippot a par ailleurs évoqué Emmanuel Macron. Selon le président du parti Les Patriotes, les propos du président de la République "transpirent la condescendance". 

Florian Philippot a notamment fait référence aux paroles d'Emmanuel Macron, sur les "fainéants" et les employées "illettrées" de l'usine Gad en Bretagne. "Ça fait beaucoup et ça dessine un personnage", a-t-il estimé

Emmanuel Macron donne une interview à trois journalistes dimanche, à 20 heures, sur TF1. "S'il vient juste pour expliquer des choses parce que les Français seraient un peu trop bêtes pour comprendre sa pensée trop complexe, cela va être une catastrophe", a jugé Florian Philippot. "Ça ne sert à rien. Si les Français sont en désaccord de plus en plus avec lui, c'est qu'ils sont en désaccord sur le fond."

Florian Philippot, invité de l\'émission \"Questions Politiques sur France Inter-Le Monde-franceinfo\" dimanche 15 octobre. 
Florian Philippot, invité de l'émission "Questions Politiques sur France Inter-Le Monde-franceinfo" dimanche 15 octobre.  (FRANCEINFO)