Cet article date de plus de trois ans.

Trois questions sur la première interview télévisée d'Emmanuel Macron

Le président va répondre aux questions de trois journalistes, dimanche 15 octobre au soir.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Emmanuel Macron fait un discours à Francfort (Allemagne), le 10 octobre 2017. (ARNE DEDERT / DPA / AFP)

Il est partisan d'une parole présidentielle "rare". Depuis son élection, Emmanuel Macron a évité les interviews télé, zappant celle devenue traditionnelle du 14-Juillet. Il a souvent préféré s'adresser directement aux Français sur les réseaux sociaux, dans la rue ou lors de déplacements. Dimanche 15 octobre, il se prête pourtant au jeu et répond à sa première grande interview télévisée, sur TF1 et LCI. Quels sujets seront abordés ? Dans quelles conditions ? Comment s'est préparé le président ? Franceinfo répond à trois questions.

Qu'est-ce qui sera dit ?

"C'est un moment opportun pour expliquer son action" car "un chapitre se ferme (ordonnances) et un autre s'ouvre (apprentissage, formation, assurance chômage)", selon l'Elysée. "Moment de pédagogie nécessaire", dans "une étape charnière", pour le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner.

Au menu, d'après Bruno Cautrès, politologue, chercheur au Cevipof et professeur à Sciences-Po Paris, "la mise en œuvre de ses premières mesures". "Il va donner du sens à cette première étape de son action et sans aucun doute tracer quelques perspectives", précise-t-il à franceinfo

But du président également : "tout faire pour que ne s'installe pas de manière définitive cette fameuse image d'un président qui favoriserait trop les classes riches", ajoute Bruno Cautrès. Enfin, d'après un proche du président cité par le JDD, "le président était plutôt dans l'idée de ne pas faire d'annonce fracassante". 

Dans quelles conditions l'interview va-t-elle se dérouler ?

Pour atteindre une audience maximale, l'interview se déroulera à l'heure du pic d'audience (20h05). Avec huit caméras autour de lui, le président de la République sera interrogé dans le salon d'angle de l'Elysée, d'après le JDD. Face à lui, trois vedettes de la chaîne privée : David Pujadas, Anne-Claire Coudray et Gilles Bouleau.

Le format sera court : une heure. "Pas besoin de faire long. Ce sera synthétique, percutant, clair, avec beaucoup de densité dans les propos. Et puis les Français n'ont pas forcément envie d'écouter le président un dimanche soir trop longtemps", décrit l'Elysée au Parisien.

Comment Emmanuel Macron s'est-il préparé ? 

Après quelques semaines de discussions entre les équipes d'Emannuel Macron et la chaîne, "c'est il y a dix jours que l'Elysée a finalement accepté la proposition" de TF1, explique le JDD. Depuis, il a demandé des fiches sur divers sujets à ses collaborateurs. "Son conseiller spécial Ismaël Emelien lui a également fourni une 'note globale de stratégie'", ajoute l'hebdomadaire.

A l'approche du rendez-vous, Emmanuel Macron a choisi de consacrer son week-end à la préparation de l'interview, accompagné de "sa garde rapprochée", précise le JDD. Il a également "parlé au téléphone avec Edouard Philippe, puis il s'est retrouvé avec tous les membres de son cabinet pour lister l'ensemble des questions qui peuvent lui être posées dans le JT", ajoute le Le Parisien

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.