VIDEO. Législatives : au Parti socialiste, la confiance ne règne pas…

Alors que le premier tour des élections législatives se tient dimanche 11 juin, le PS cache mal sa peur de perdre un nombre considérable de députés.

Jean-Christophe Cambadélis, Najat Vallaud-Belkacem, Benoît Hamon : nombreux sont les dirigeants du Parti socialiste à avoir déjà fait part de leurs craintes quant au résultat à venir du PS aux élections législatives.

Après les 6,3 % du candidat socialiste Benoît Hamon à la présidentielle, le parti a peur que les législatives se transforment en déroute. La reconstruction du PS est ainsi dans de nombreuses têtes : Benoît Hamon ou Anne Hidalgo ont même lancé chacun un mouvement. 

Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du Parti socialiste.
Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du Parti socialiste. (BERTRAND GUAY / AFP)