VIDEO. "L'Emission politique" : Charline Vanhoenacker arrive avec une bouée devant Benoît Hamon

La chroniqueuse belge a apporté cette bouée pour elle, en référence à sa précédente chronique pour François Fillon, que l'ancien Premier ministre n'avait pas appréciée.

A Arnaud Montebourg, elle avait apporté un melon. Cette fois, c'est avec une bouée que la journaliste belge Charline Vanhoenacker est arrivée sur le plateau de "L'Emission politique", dont Benoît Hamon était l'invité, jeudi 8 décembre. Non pas pour le candidat à la primaire de la gauche, mais pour elle, en référence à une de ses chroniques face à François Fillon, que le vainqueur de la primaire de la droite n'avait pas appréciée.

"Pour être honnête, on avait d'abord pensé inviter Manuel Valls, mais après Fillon, il nous fallait un mec de gauche", lance l'humouriste, qui est ensuite revenue sur le déroulement de l'émission, en faisant intervenir le public. "Ceux qui pensent que Benoît Hamon peut rassembler la gauche, lèvent la main l"

"Le Jean-Claude Dusse de la politique"

L'humoriste a ensuite détaillé le programme de Benoît Hamon, "qu'est ce qui vous prend d'aller au casse-pipe (...) admettons que vous soyez président, vous allez en prendre pour cinq ans. Alors que pour fraude fiscale, vous en auriez pris que pour trois ans..." développe-t-elle, en référence à la condamnation de l'ancien ministre du Budget, Jérôme Cahuzac.

"La primaire de 2011 vous avez refusé d'y aller, vous êtes le seul ministre de l'Education qui n'a pas fait une seule rentrée (...) Vous êtes le Jean-Claude Dusse de la politique !" a-t-elle continué avant de conclure en félicitant Benoît Hamon pour "son esprit de sacrifice", en participant à la primaire de la gauche.

Capture écran de \"L\'Emission politique\", le 8 décembre 2016.
Capture écran de "L'Emission politique", le 8 décembre 2016. (FRANCE 2)