Présidentielle 2017 : A. Montebourg veut une primaire "loyale"

Arnaud Montebourg, qui vient d'annoncer sa candidature à l'élection présidentielle de 2017, est l'invité du 20 heures de France 2.

Arnaud Montebourg a suscité des réactions à gauche, après ses attaques contre François Hollande. Stéphane Le Foll, le ministre de l'Agriculture, a déclaré comme un clin d'œil  "qu'il ne fallait pas tomber dans l'abaissement improductif et rester dans le redressement productif" tandis que Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'État chargé des Relations avec le Parlement, a demandé au candidat Montebourg de ne pas tomber "dans l'outrance" et "la caricature".

Evasif sur la question de la primaire

Pas impressionné, Arnaud Montebourg a embrayé sur le plateau de France 2 en rétorquant que les attaques contre le chef de l'Etat signifiaient "sa fidélité par rapport aux engagements pris en 2012". L'ancien ministre ne s'est en revanche pas prononcé clairement quant aux contours de sa candidature. Il s'est contenté d'assurer "être favorable à la primaire à condition que son organisation soit sérieuse et loyale".

Le JT
Les autres sujets du JT
Arnaud Montebourg était l\'invité du journal de 20 heures de France 2 le 22 août 2016
Arnaud Montebourg était l'invité du journal de 20 heures de France 2 le 22 août 2016 (FRANCE 2)