Présidentielle 2022 : Anne Hidalgo réaffirme sa volonté d'organiser une primaire à gauche

Publié
Présidentielle 2022 : Anne Hidalgo réaffirme sa volonté d'organiser une primaire à gauche
France 3
Article rédigé par
D.Karcher-Mourgues, S.Canal, M.Lavielle, L.de Pavant, N.Murviedro - France 3
France Télévisions

Anne Hidalgo a réaffirmé dimanche 12 décembre sa volonté d’organiser une primaire à gauche. Une initiative qui a été refusée par Jean-Luc Mélenchon, notamment.

Au sein de la gauche, le débat est lancé en vue de l’élection présidentielle de 2022. Lors d’un discours prononcé à Perpignan (Pyrénées-Orientales) dimanche 12 décembre, la candidate du Parti socialiste, Anne Hidalgo, a réaffirmé son envie d’organiser une primaire. Une main tendue à laquelle a répondu Yannick Jadot. Le candidat d’Europe-Écologie-Les-Verts ne s’oppose pas à un rassemblement, mais il veut que cela soit derrière lui. "Aujourd’hui, la dynamique, c’est l’écologie et c’est autour de cette écologie que je veux rassembler tous les progressistes, tous les humanistes pour gagner", a-t-il déclaré. 

Jean-Luc Mélenchon opposé à la mise en place d’une primaire

Un mouvement revendiquant déjà 270 000 adhérents a manifesté son envie d’une primaire à gauche. Certains ont défilé à Paris, et sont en quête d’une candidature qui rassemble. La piste menant à Christiane Taubira a notamment été évoquée ces derniers jours. Sur les réseaux sociaux, Arnaud Montebourg a mis en scène ses appels à l’union. De son côté, le candidat de La France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, a refusé en bloc l’idée d’une primaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.