Candidature à la présidentielle : "Réfrénez votre impatience" lance Christiane Taubira à ses soutiens lors d'un déplacement

L'ancienne garde des Sceaux s'est rendu à Cergy (Val d'Oise) mardi 21 décembre pour un déplacement sous le signe de la jeunesse. Christiane Taubira a surtout dû serpenter entre les questions sur sa potentielle candidature à la présidentelle. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Christiane Taubira en déplacement à Vierzon le 20 décembre.  (PIERRICK DELOBELLE / MAXPPP)

Elle n'est officiellement pas encore candidate, mais ça ressemble à un déplacement de campagne. Christiane Taubira était à Cergy, dans le Val d'Oise, en région parisienne, mardi 21 décembre. Un troisième et dernier déplacement sur le thème de la jeunesse. Sur place, les premiers concernés, des jeunes d'une dizaine d'années qui sortent du centre aéré ont pourtant du mal à reconnaître l'ancienne garde des Sceaux. Christiane Taubira se présente, "j'ai été députée puis j'ai été ministre de la justice".

Un peu plus loin dans un gymnase, une jeune fille en rollers pose la question qui est sur toutes les lèvres ces derniers jours. "Je voulais savoir quand est-ce que vous allez vous présenter ? - Me présenter à quoi d'abord ?", lui répond l'ancienne ministre, "tu as treize ans, quand tu poses une question il faut qu'elle soit précise... - Aux élections ?Christiane Taubira élude, s'amuse et laisse planer une forme de suspense depuis que vendredi 17 décembre elle a annoncé envisager de se présenter.

La jeune fille n'est pas la seule à avoir cette idée en tête. "Moi je suis socialiste et là je suis vraiment déçue, lui lance Muriel dans les rues de Cergy, quand on vous a entendue, ça nous a fait plaisir, moi ça m'a fait plaisir. Merci d'être venue nous voir". "Il faudrait qu'elle soit candidate", poursuit Muriel, avant de recevoir pour réponse dans un sourire : "Réfrénez votre impatience, vous saurez en temps utile !"

Pas une "candidate de plus"

Le sujet se retrouve au coeur d'un nouvel échange, cette fois avec Thomas Crépin. Âgé de 23 ans, il est le coordonnateur dans le Val-d'Oise du comité Taubira pour 2022, lancé il y a un an et demi, pour l'appeler justement à se présenter. "Merci pour cet espoir", glisse le jeune homme à Christiane Taubira qui rétorque "on vous doit d'y répondre". Pour Thomas Crépin, "elle joue sur cette ambivalence pour le moment, on verra si en janvier 2022 ça s'officialise. Ce ne sera pas une candidature de plus".

"Pour porter un message sur le social c'est la meilleure personnalité de gauche."

Thomas Crépin

à franceinfo

L'issue ne fait pourtant guère de doute, à en croire l'ancien député socialiste de la Nièvre Christian Paul, l'un de ses conseillers politiques : "Je ne doute pas qu'elle souhaite que cette candidature soit irréversible à travers une primaire. Si elle était arrivée sans ce dessein, effectivement ça aurait été une candidate de plus. Mais ce n'est pas le but, il y en a déjà trop."

Christiane Taubira s'envole mercredi 22 décembre en Guyane pour passer les fêtes. Elle reprendra une série de déplacements dans toute la France début janvier avant de présenter son programme et son équipe... comme une vraie candidate.

Christiane Taubira en déplacement à Cergy : reportage de Benjamin Mathieu
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Primaire de la gauche

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.