Politique : David Lisnard élu à la tête de l’AMF

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Article rédigé par
H. Capelli - franceinfo
France Télévisions

David Lisnard est élu à la tête de l’Association des maires de France (AMF). Un scrutin décrypté par Hugo Capelli, journaliste du service politique de France Télévisions.

C’est la fin d’un âpre scrutin et d’une bataille politique. Le maire de Cannes (LR), David Lisnard est élu à la tête de l’Association des maires de France (AMF) avec 62% des suffrages. Face à lui, une candidature de Phillippe Laurent, maire (UDI) de Sceaux et soutenue par des membres du gouvernement et peut-être pilotée par l’Elysée. Cette liste termine avec 38% des suffrages. Un scrutin qui peut être considéré comme une défaite pour le président de la République, Emmanuel Macron.

Un coup dur pour la macronie

Au-delà de la victoire du maire de Cannes, le résultat de ce scrutin permet à l’AMF de conserver son indépendance vis-à-vis de la macronie. L’association pourra donc continuer à s’opposer au gouvernement, voire de la bousculer et de faire valoir ses revendications. Peu avant le scrutin, Emmanuel Macron avait reçu une centaine de maires au palais de l’Elysée dans une opération séduction, mais aussi pour renouer des liens avec les élus locaux avec qui les relations n’ont jamais été très bonnes depuis le début de son quinquennat. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.