Cet article date de plus de quatre ans.

Les mesures de sécurité dans les écoles "sont déjà appliquées depuis l'année dernière" (M. Menez, PEEP)

Le gouvernement souhaite que les établissements scolaires soient préparés au mieux aux risques d'attentats.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les ministres de l'Education, Najat Vallaud-Belkacem, de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve et de l'Agriculture, Stéphane Le Foll. (PATRICK KOVARIK / AFP)

Les ministres de l'Education Najat Vallaud-Belkacem, de l'Intérieur Bernard Cazeneuve et de l'Agriculture Stéphane Le Foll ont présenté les nouvelles mesures de sécurité qui seront mises en place dès la rentrée. Ces mesures sont censées rassurer les parents, les élèves et les enseignants.

"Ce sont des mesures qui sont déjà appliquées dans un certain nombre d'académies depuis l'année dernière, en dehors de la formation aux premiers secours des élèves de 3ème", a expliqué Myriam Menez, secrétaire générale de la PEEP. "Tout un chacun devrait connaître les gestes à faire et à ne pas faire. Cela n'a pas forcément à voir avec les attentats."

Myriam Menez a estimé que cette formation devait être déconnectée des attentats. "Cette formation doit trouver son sens dans la vie de tous les jours." La secrétaire générale de la PEEP a insisté aussi sur le manque de moyens. "Si aujourd'hui, tous les élèves de 3ème ne sont pas formés, c'est parce qu'il y a un manque de moyens, de formateurs. Le coût est trop élevé pour les établissements."

Bernard Cazeneuve a aussi annoncé des patrouilles mobiles dans les établissements tout au long de l'année.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.