Élections présidentielles : lorsque la Gauche doit s'unir

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Élections présidentielles : lorsque la Gauche doit s'unir
Article rédigé par
H.Capelli, L.Bension, H.Smague, G.Andre. P.Brame - France 3
France Télévisions

À cinq mois des élections présidentielles, plusieurs candidats de la Gauche décident de sceller des alliances avec des personnalités politiques de leurs partis respectifs, malgré les concurrences et les différends passés.

Au sein du Parti Socialiste, Anne Hidalgo peut compter sur le soutien de François Hollande. Tous deux sont apparus ensemble à Tulle (Corrèze), la ville d'adoption de l'ancien président de la République. Si François Hollande s'est dernièrement montré critique envers la Gauche, il est catégorique sur son soutien à Anne Hidalgo. "Mon soutien ne fait pas de doute, il n'a jamais fait de doute. Elle se lance avec une ligne sociale-démocrate qui est aussi la mienne, il lui reste à convaincre les Français", déclare l'ancien président français.

Yannick Jadot et Sandrine Rousseau : l'union après la concurrence

À Troyes (Aube), Yannick Jadot se montre avec Sandrine Rousseau. Les deux écologistes n'hésitent pas à montrer expressément leur bonne entente. La candidate éliminée fait campagne aux côtés de son ancien concurrent et n'hésite pas à prendre part fermement aux discussions en répondant du tac au tac aux interlocuteurs. Lorsqu'un patron présent sur place estime que les jeunes ont moins de volonté professionnelle, elle n'hésite pas à souligner que "un jeune sur deux se trouve en très grande dépression."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.