Cet article date de plus de dix ans.

PS: trois affaires embarrassantes

A 8 mois de la présidentielle, le PS se trouve confronté à 3 affaires embarrassantes, outre le feuilleton DSK: la mise en examen de J.-N. Guérini, l'information judiciaire contre X dans l'Hérault, la mise en examen du maire PS de l'Hay-les-Roses
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le sénateur Robert Navarro, exclu du PS en 2010 (AFP - PASCAL GUYOT)

A 8 mois de la présidentielle, le PS se trouve confronté à 3 affaires embarrassantes, outre le feuilleton DSK: la mise en examen de J.-N. Guérini, l'information judiciaire contre X dans l'Hérault, la mise en examen du maire PS de l'Hay-les-Roses

- Jean-Noël Guérini, président du conseil général des Bouches-du-Rhône et ex-patron de la fédération PS du département, a été mis en examen jeudi à Marseille après son audition pour des malversations présumées touchant à des marchés publics et impliquant son frère Alexandre. Le PS, par la voix de son patron par intérim Harlem Désir, a déjà appelé M. Guérini à quitter ses fonctions s'il était mis en examen pour des faits aussi "graves". L'élu, qui clame son innocence et se montre prêt au bras de fer, a rétorqué qu'il "n'accepterait pas d'être un bouc émissaire".

- Dans l'Hérault, une information judiciaire contre X a été ouverte fin avril pour "abus de confiance" à la suite d'une plainte du PS liée à la découverte de nombreuses factures réglées par la fédération sans lien avec son fonctionnement. Le sénateur socialiste Robert Navarro, ancien responsable de la fédération de l'Hérault, qui avait été exclu du PS en 2010 pour avoir soutenu Georges Frêche aux élections régionales, est soupçonné d'enrichissement personnel. Il a dénoncé "un flingage politique" lié à son engagement derrière François Hollande pour la primaire PS.

- Jeudi, le maire PS de L'Haÿ-les-Roses, candidat aux sénatoriales dans le Val-de-Marne, Patrick Sève, a été mis en examen, puis remis en liberté sous contrôle judiciaire, pour octroi d'avantages injustifiés et soustraction de fonds publics dans une enquête sur les marchés publics de sa ville.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.