Manifestations "sécurité globale" : nouvelles inquiétudes pour les commerçants

Une centaine de manifestations sont prévues en France contre la loi "sécurité globale", samedi 5 décembre. Certains commerçants s’inquiètent de nouvelles violences.  

France 2

A Bordeaux (Gironde), les commerçants ont peur. Samedi 28 novembre lors de la première manifestation contre la loi "sécurité globale", des casseurs ont brisé des vitrines et la rue Sainte-Catherine a été le témoin de scènes violentes. "Tout ce qui traînait fonçait dans la vitrine de certaines magasins", confie un commerçant à France Télévisions. Une autre commerçante, qui a perdu 50% de son chiffre d’affaires en 2020 à cause de la pandémie de Covid-19, appréhende. "On n’a pas besoin de ça", commente Clothilde Revaud, du magasin Pylones. Une association de commerçants demande dans la ville l’instauration d’une zone commerciale protégée. 

Cortèges partout en France  

Des rassemblements ont déjà eu lieu dans la matinée du 5 décembre à Montpellier (Hérault) et à Rennes (Ille-et-Vilaine). A Paris, le cortège partira de la porte des Lilas en début d’après-midi. Marc de Chalvron, journaliste France Télévisions, en duplex, évoque aux alentours de 13 heures un "déploiement assez impressionnant des forces de l’ordre, avec des dizaines de cars de CRS".  

Le JT
Les autres sujets du JT
Des dizaines de milliers de manifestants à Paris, le 28 novembre 2020.
Des dizaines de milliers de manifestants à Paris, le 28 novembre 2020. (THOMAS COEX / AFP)